Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2016 1 16 /05 /mai /2016 08:03
François Morellet - image Flickr

François Morellet - image Flickr

 

 

Avalanche

 

 

Les  tubes d’argon tombent en désordre

dans le ralenti, les diagonales

longues,

       courtes,

                          verticales,

horizontales, 

                  s’entrecroisent dans leur chute

 

 

 

 

                                                                                        

  

François Morellet , artiste choletais, grand admirateur d'Alphonse Allais et de Raymond Devos

Citation :

" - A la fin de sa vie, on se pose des questions. Je me suis demandé d'où me venait ce goût de rigoureux-rigolard, de mélanger à la fois la précision, l'absence de message et de profondeur, et un goût de l'absurde. Mon père était un admirateur d'Alphonse Allais. Moi également. Je pense que je suis un Français normal. J'aime beaucoup l'humour. Je me définissais comme le fils monstrueux de Picabia et de Mondrian. On peut être humoristique et en même temps précis et rigoureux. J'aime la légèreté."

 

 

 

 

pour #Lundi Soleil projet inité par Bernard Arini : www.bernieshoot.fr

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Eki eder 14/09/2016 21:20

superbe cette création et les mots qui vont avec! bonne soirée

Re Chab 27/06/2016 09:36

C'est une averse
de lignes.
Elles dansent sur le sol
comme si dans une pose longue
les traits bleus
suspendus dans l'espace
s'étaient inscrits
sur la pellicule,
à moitié entre ciel et terre,
flèches sans arc
que l'on voit
sur la phographie :
verticales et obliques,
déplacées par le vent.
Le ciel de plomb
a quelque chose d'électrique,
et les éclairs
se traduisent en néons
à la façon
d'un orage fixe.

-
RC

Alice 11/08/2016 20:26

Très beau, merci

manou 17/05/2016 13:39

Une oeuvre sans cesse renouvelée...pleine de mystère et de surprise...d'un artiste que je ne connais pas.

Alice 17/05/2016 18:03

François Morellet est une figure majeure de l'art abstrait minimaliste, vient de disparaître à l'âge de 90 ans. J'avais eu la chance de participer à un atelier d'écriture sur une de ses expositions au musée d'Angers, d'où ces quelques lignes. Ses premiers néons datent de 1963. Merci pour le commentaire .

Présentation

  • : Rêves et écritures d'Alice
  • : Ce blog reflète ce que j'ai envie de partager, à travers l'écriture, tout ce qui vient autour d'elle, livres, musique, peinture, référencement des blogueurs, des sites autour de la création littéraire. Textes et photos protégés sous le n°000477878-5-CopyrightDepot.com
  • Contact

Texte Libre