Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 11:25
Dans la Catégorie Musique, je vous présente cette oeuvre dans une étonnante version de Seiji OZAWA, avec l'orchestre philarmonique de Berlin,  accompagné du Marcus ROBERTS Trio.
 
 
 
L'occasion de s'interroger sur le sens du mot rhapsodie et son éthymologie :
A l'origine, les rapsodes, nom qu'on donnait à ceux qui allaient de ville en ville chanter des morceaux détachés de l'Illiade et de l'Odyssée. Le recueil de vers, l'Illiade s'appelait la Rhapsodie d'Homère. Avec cette recherche sur le Dictionnaire, Isabelle dans Mots Passions apporte d'autres éléments très intéressants.
.
Dans rhapsode et donc aussi rhapsodie, il y a la racine rhapsos, nom formé à partir d'un verbe signifiant coudre.
 Le "rhapsos", était celui qui cousait les chants les uns aux autres ...les liant entre eux, les attachant.
Une rhapsodie en musique , c'est justement un ensemble de morceaux aux thèmes différents  cousus ensemble, placés les uns à côté des autres pour ne faire qu'une même oeuvre.
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alice - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Mamie Claude 31/10/2010 12:55



Je viens de passer un moment merveilleux en réécoutant ta belle vidéo. Voici une oeuvre cousue avec grande finesse. Merci à toi



Alice 31/10/2010 15:24



Je suis contente que ce partage t'apporte un bon moment. Je mets ici les musiques qui m'ont marquées dans le passé ou aujourd'hui au détour d'une émision de musique. Pour en revenir à cette
oeuvre originale pour moi, les musiciens sont dans cette rhapsodie tout cousus avec finesse comme tu dis dans leur interprétation. Amitiés



tilk 31/10/2010 02:06



c'est vraimant beau ...je l'ai écouté deux fois


besos


tilk



Alice 31/10/2010 15:10



Emouvant, j'aime bien la complicité des musiciens tout heureux de jouer ensemble, la rhapsodie prend une ampleur inattendue sous les doigts de Marcus Roberts.


Amitiés



jp 30/10/2010 20:00



quelle verve en ce moment, ma bonne Claude!! super ce pianiste qui décloisonne Gershwin!!



Alice 31/10/2010 15:03



Je découvre Marcus Roberts, et me réjouis de cette association orchestre et trio, étonnante pour moi. Rhapsodie in Blues fait partie des morceaux qui ont marqué ma jeunesse, un vent de liberté et
de modernisme, l'idée du pianiste qui décloisonne fait sourire car cette musique décloisonnait à elle toute seule ! ta remarque est juste !


 



Présentation

  • : Rêves et écritures d'Alice
  • : Ce blog reflète ce que j'ai envie de partager, à travers l'écriture, tout ce qui vient autour d'elle, livres, musique, peinture, référencement des blogueurs, des sites autour de la création littéraire. Textes et photos protégés sous le n°000477878-5-CopyrightDepot.com
  • Contact

Texte Libre