Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 16:33

Défi n°79 chez les  Croqueurs de Mots , thème  « D’encre couleur, à la bonheur » proposé par Tricôtine

« L’air que nous respirons, l’apparence du vide sur laquelle remuent nos figures, l’espace que nous traversons n’est rien d’autre que ce bleu terrestre, invisible tant il est proche et fait corps avec nous, habillant nos gestes et nos voix. Présent jusque dans la chambre, tous volets tirés et toutes lampes éteintes, insensible vêtement de notre vie. »

                                                                                                     Jean-Michel Maulpoix

 

 Bleu  

Eté

Brume de chaleur

Sur l’étendue de la mer

Voilier immobile

 

Automne

Le ciel sans nuages

Accord paisible de l’âme

Les feuilles s’envolent

 

Hiver

Souffle du saxo

Les lanternes du soir brillent

Givre sur les toits

 

Printemps

Les cœurs en émoi

Promesses des fiancés

Cerisier en fleur

 

 

 

Texte republié

Partager cet article

Repost 0
Published by Alice - dans Haïkus
commenter cet article

commentaires

ladhibi amel 26/04/2012 23:37


l'arc-en-ciel des promesses colorées


brillait


la pluie des perles de tes mots


pianotait


et ce ciel paradisiaque ressplendissait


turquoises et diamands


le corail de ce coucher allumait


mon coeur


mes mains pianottait


des sonates cosmiques


j'entends ta voix


qui colore mes états d'ame


jaune ,bleu


comme sable et ciel


comme soleil et bleuets


des bouquets de jasmins


embaument ma vie


brumes et rosées


iodées se lévent ce matin


tu reviens....

Alice 27/04/2012 16:41



Merci de déposer ici ces mots colorés et parfumés sous la voûte de l'arc en ciel, musique de la nature



nadianne 19/04/2012 13:50


je me suis laissée glisser dans les saisons avec la douceur de vos mots... j'ai beaucoup aimé.

Alice 19/04/2012 18:34



Bonjour Nadianne, bienvenue sur mon blog.


Les saisons, source d'inspiration, l'écriture des maîtres japonais nous ont ouvert la voie. Merci à vous de votre passage.



emmanuelle 19/04/2012 09:44


voici une douceur de saison


belel journée

Alice 19/04/2012 18:24



Des impressions, en fond de bleu !


Désolée pour l'erreur dans mon commentaire chez toi, "un" texte au lieu de "ce" texte. Je suis très confuse. Belle soirée



le-panier-a-histoires-de-memette.over-blog.com 17/04/2012 22:14


J'aime beaucoup cette déclinaison des couleurs au fil des saisons. Bonne soirée !

Alice 18/04/2012 20:33



Merci Mireille, bonne soirée à toi aussi



Jeanne Fadosi 17/04/2012 18:44


j'aime beaucoup et la citation et ce poème, et la couleur bleue, et l'air que l'on respire ...


bises et belle fin de journée

Alice 18/04/2012 20:36



Oui, un bel écrit de JM Maulpoix que je lis sur son site, ces haïkus me plaisent toujours, c'est pour cela que je les ai republiés. Bises et bonne soirée



Suzâme 17/04/2012 17:42


Buvons des yeux ce bleu poésie... Je suis si ravie de te retrouver que je te rajoute à mes liens et t'invite à t'inscrire à ma communauté
"Textoésies et vous".

Alice 18/04/2012 20:39



Merci Suzâme de ton invitation, je ne peux y répondre pour l'instant ayant déjà des difficultés à écrire régulièrement sur les communautés auxquelles je suis inscrite. Tes passages m'ont beaucoup
touchée.


Amitiés



Ren 17/04/2012 12:54


Au passage, je pense utile  de préciser  que la citation de JM Maulpoix  est partielle,  et il n'est pas
inintéressant de connaître  le  début:


--


Le bleu ne fait pas de bruit.


C'est une couleur timide, sans arrière-pensée, présage, ni projet, qui ne se jette pas brusquement sur le regard comme le jaune ou le rouge,
mais qui l'attire à soi, l'apprivoise peu à peu, le laisse venir sans le presser, de sorte qu'en elle il s'enfonce et se noie sans se rendre compte de rien.


Le bleu est une couleur propice à la disparition.


Une couleur où mourir, une couleur qui délivre, la couleur même  de l'âme après qu'elle s'est déshabillée du corps,  après qu'a
giclé tout le sang et que se sont vidées les viscères, les poches de toutes sortes, déménageant une fois pour toutes le mobilier de ses pensées.


Indéfiniment, le bleu s'évade.


Ce n'est pas, à vrai dire, une couleur. Plutôt une tonalité, un climat, une résonance spéciale de l'air. Un empilement de clarté, une teinte
qui naît du vide ajouté au vide, aussi changeante et transparente dans la tête de l'homme que dans les cieux.

Alice 17/04/2012 16:31



Un écrit que j'ai gardé, merci de le donner en entier. Bises



Ren 17/04/2012 00:00


Insensible vêtement de notre vie,


Sensisble apparence  de notre vide


Un poids de bleu infinitésimal


D'un léger inter-sidéral


Et les modèles de Klein  s'étalent


Des bleus frottés qui s'emballent


Moulages  du firmament


Drapés - sans  vêtement


La couleur n'est  froide, que si on plonge
dedans


Ou si féroce  - à mordre à pleines dents...


 



Alice 17/04/2012 16:22



J'ai vu l'exposition d'Yves Klein au Musée des Beaux-Arts d'Angers, j'avais été impressionnée par la peinture en bleu des corps de  ses modèles. "Mouvement du nouveau réalisme", (je lis cela
sur le net)


Ton poème décrit cela avec acuité, très beau.



M'amzelle Jeanne 16/04/2012 21:46


Tout est suggéré..  pourtant les saisons et leurs couleurs respectives sont bien là..


Très bon moment de lecture.


Amitiés de Jeanne

Alice 17/04/2012 15:41



Merci Jeanne, j'ai eu plaisir à les écrire, le fil des saisons est une belle trame d'écriture pour moi et d'autres :-)


belle journée. Amitiés



mansfield 16/04/2012 19:11


Très beau, on voit les couleurs sans les nommer. Le bleu de l'été, l'or de l'automne, le blanc de l'hiver et le rose du printemps. Très bien suggéré.

Alice 17/04/2012 15:30



Avec une constante, le bleu :-)  j'aime bien ton approche des couleurs sur ces lignes, une autre façon de lire ces haïkus.



Présentation

  • : Rêves et écritures d'Alice
  • : Ce blog reflète ce que j'ai envie de partager, à travers l'écriture, tout ce qui vient autour d'elle, livres, musique, peinture, référencement des blogueurs, des sites autour de la création littéraire. Textes et photos protégés sous le n°000477878-5-CopyrightDepot.com
  • Contact

Texte Libre