Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mai 2008 7 11 /05 /mai /2008 15:37






Si simple, il ouvre la route,





" Les petites filles grandissent. Elles apprennent à réfléchir et à raisonner, leur horizon s'élargit, leur vision change. Elles vont en classe, elles lisent des livres et des journaux. Leur esprit se libère, l'auréole de la Mère se ternit, deux de ses bras tombent et elle reprend sa véritable dimension, humaine et faillible."

Sharon Maas - Les noces indiennnes
édition  j'ai lu
Partager cet article
Repost0
9 mars 2008 7 09 /03 /mars /2008 20:30





undefined

J'attendrai la lune
Pour revenir à la maison,
L'orange rouge
Piquée dans mes cheveux
Sera visible à sa lumière

Princesse Awata
(morte en 764)


http://tanit.magicrpm.com/327571/Sakura-Sakura-Melodie-japonaise-traditionnelle-flute-Jean-Pierre-Rampal/



Anthologie de la poésie japonaise classique
Editions Poésie/Gallimard


Partager cet article
Repost0
5 mars 2007 1 05 /03 /mars /2007 12:47

Quelques extraits de : Mémoires d'une Princesse arabe de Zanzibar

 par Emily Ruete, Princesse Salme de Zanzibar et d'Oman, publication de "The Gallery Publications" Zanzibar

Les repas

Nous avions deux repas par jour, le matin à 9 h. 1/2 et l'après midi à 4 heures....

Nos repas se composent de mets nombreux, il y en a souvent jusqu'à quinze. Le riz, sous une multitude de formes y figure toujours. Puis c'est le mouton, le poulet qui est la volaille préférée, une grande variété de poissons, le pain oriental, les gâteaux et les friandises de toutes sortes... Tous ces mets sont servis en même temps et déposés sur la Séfra (table) avant même qu'on ne se mette à table....

Les viandes et le poisson étant servis coupés à l'avance en petites bouchées, nous prenions tout avec nos doigts, sauf ce qui n'est pas absolument solide et que nous prenions à la cuiller. Les couteaux et les fourchettes nous étaient inutiles et ne sortaient de leurs écrins que lorsqu'il nous arrivait de recevoir des Européens.

L'école

Voici maintenant en quoi consistait l'école dans notre maison. Ver l'âge de 6 ou 7 ans, les enfants commençaient leurs études. Les filles apprenaient à lire, rien de plus ; les garçons apprenaient à lire et à écrire....

Il n'y avait pas de salle d'études particulière ; les leçons nous étaient données dans une galerie en plein air, où les pigeons, les paons, les perroquets circulaient librement. L'ameublement de la salle d'études consistait simplement en une immense natte. Nos fournitures de classes étaient également des plus sommaires, un Kouràn avec un pupitre (marfa), un petit encrier, une plume en bambou et l'omoplate polie d'un chameau en guise d'ardoise étaient tout ce dont nous avions besoin.

Pour commencer, nous devions apprendre l'A B C arabe très compliqué, puis, faute d'autres livres, nous commençions à lire dans le Kouràn. Pour les garçons, ils apprenaient à écrire en même temps qu'à lire. Là se bornaient nos études.

 

Partager cet article
Repost0
2 mars 2007 5 02 /03 /mars /2007 12:47

 Extraits auxquels j'ai redonné des titres.

 

Les bains

"...Je me rappelle très exactement la disposition de nos bains.Une rangée de douze bassins placés à l'extrémité de la cour composait les différents établissements de bains.

...Ces bains, où l'on venait goûter une délicieuse fraîcheur, était très recherchés de tous les habitants de la maison. On y allait passer plusieurs heures par jour, assi bien pour prier que pour dormir, pour lire et même pour manger et boire. De 4 heures du matin jusqu'à minuit....

Dans toute l'étendue de la vaste cour, hommes et animaux vivaient paisiblement côte à côte, sans se gêner réciproquement. Les paons, les gazelles, les pintades, les flamants, les oies, les canards et les autruches courianet librement, nourris et soignés par les petits comme par les grands...

 

Les langues

Pour nous autres enfants, la diversité des langues qui se parlaient dans ce milieu était très amusante. Nous ne devions, il est vrai, parler que l'Arabe, et devant le Père cette règle était rigoureusement observée. Mais dès qu'il avait le dos tourné, les bavardages reprenaient dans une véritable confusion où l'Arabe, le Persan, le Turque, le Circassien, le Souahili, le Nubien et l'Abyssin mélangés, formaient un dialecte qui ne ressemblait en rien à  aucune de ces diverses langues.

 

Partager cet article
Repost0
28 février 2007 3 28 /02 /février /2007 18:03

 

 

Fille du Sultan Said le Grand, est née aux environs de 184O à Beit el Mtoni, le plus grand des palais de Zanzibar. Sa mère était une esclave Circassienne.

A travers ses mémoires, Salme nous offre d'innombrables descriptions de la vie quotidienne dans le harem et dans les palais à une époque où Zanzibar était au sommet de son influence, et était le point central d'un étonnant réseau de la traite d'esclaves, de l'ivoire et du girofle, à l'exploration de l'Afrique continentale et des intrigues politiques qui ont caractérisé la "ruée vers l'Afrique"

 

Mémoires d'une Princesse arabe de Zanzibar par Emily Ruete née Salme Princesse d'Oman et Zanzibar

Bibliothèque internationale, publication de "The Gallery Publications" Zanzibar

Partager cet article
Repost0
26 février 2007 1 26 /02 /février /2007 18:03

 

 

 

 

 Dhow à Zanzibar 

 

à  suivre....Extraits des mémoires d'une princesse arabe de Zanzibar

 

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2006 1 27 /11 /novembre /2006 16:02

Pendant la fête des morts,  le 1er Novembre 2006 à Mexico

 

 

Dans un bus mexicain, une mexicaine

 

 

 

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2006 2 31 /10 /octobre /2006 09:06

 

Sur le Mälecon

 

 

La Havane

 

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2006 1 30 /10 /octobre /2006 18:37

 

Photo personnelle

 

Un pays où le son vient vous chercher comme là .

Partager cet article
Repost0
29 octobre 2006 7 29 /10 /octobre /2006 17:30

Photo personnelle

 

Mais où donc ces jeunes amoureux s'embrassent-ils ?

Indice : dans ce pays, la musique est reine.

 

 

Alice

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Rêves et écritures d'Alice
  • : Ce blog reflète ce que j'ai envie de partager, à travers l'écriture, tout ce qui vient autour d'elle, livres, musique, peinture, référencement des blogueurs, des sites autour de la création littéraire. Textes et photos protégés sous le n°000477878-5-CopyrightDepot.com
  • Contact

Texte Libre