Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 15:34

 

Parfois  reste une bête

douce et triste en un coin vert

personne ne sait

d’où elle vient

un bruit de feuillage l’effraie

de ses pattes à doigts griffus

elle foule une fleur très petite

sans la voir

puis la nuit recouvre tout.

 

                              Présent Jour

Partager cet article
Repost0
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 18:25

Pour répondre à la consigne de Juliette pour Papier Libre, « Le silence », j’ai établi  une liste de bruits entendus dans le silence, liste non finie à compléter selon vos idées que j’ajouterai bien volontiers.

 

 

A - L' Amour, Assourdissant

B – Les battements, les ballottements, les balancements, les brisements, les bruissements

C – Les clapotis, les claquements, les craquements, les crépitements, les  crissements,

D – Les déferlements

E – Les éclats, les explosions

F – Les fendillements,  les fouettements, les fracas, les frémissements, les frôlements, les frottements, les froissements 

G – Les glissements, les grattements, les grincements

H – Les heurts, les hurlements (de la tempête)

I – Les impacts, les incantations, les implorations (du vent)

J – Les jaillissements, le jusant

K - La kyrielle des gouttes de pluie

L -  Les litanies, les lamentations (du vent)

M – Les martèlements, les murmures

N – Les Nous, La Nuit

O – Les ondulations, les oscillations

P –  Les précipitations, les ploc ! 

R – Les raclements, les roulements, les ronflements, les respirations

S – Les sifflements

T – Les tremblements, les trépidations

U – L’unisson

V – Les vibrations, les vacillements

W –

X –

Y –

Z - Le zénith , les zézaiements 

 

Partager cet article
Repost0
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 15:15

Pour les Croqueurs de Mots, avant les fêtes de Pâques !

 

- Hier encore, je picorai le grain, dit la poule, et moi, je grignotai les feuilles de choux, dit le lièvre, moi, je serpentai voluptueusement entre les rochers, dit le poisson.

- Hum ! Le soleil me chauffait le cou, dit la poule, et moi, l’ombre de l’herbe me rafraîchissait les oreilles, dit le lièvre, quant à moi, les algues me caressaient le dos, dit le poisson.

- Et maintenant, nous voilà pris au piège, un bon repas de fêtes se prépare ont-ils dit !

 

- Sans moi ! dit la poule, ni moi ! dit le lièvre, oubliez-moi ! dit le poisson.

- Et, si on filait tous les trois maintenant ! dit le poisson.

- Impossible, répondirent en chœur la poule et le lièvre, nous ne savons pas nager !

- Alors, courons à grands bonds ! dit le lièvre.

- Impossible, s’exclamèrent le lièvre et le poisson, nous ne pouvons sauter !

- Volons ! dit la poule.

- Impossible, gémirent le lièvre et le poisson, nous ne pouvons voler !

- Nous sommes perdus ! crièrent-ils tous les trois tristement.

- Les braises sont rougeoyantes, les invités se pressent autour du barbecue, ils vont venir nous chercher sans tarder !

 

- O secours ! Dieu des poules, aidez-nous, implora la jeune poule. Dieu des lièvres, protégez-nous, implora le jeune lapin. Dieu des poissons, épargnez-nous, supplia le jeune poisson !

 

- Un miracle, oui, un miracle, espérons !

 

- Que se passe-t-il ici ? Quel drame se joue donc, dit un rat bien gras qui venait traîner par là, alléché par l’odeur d’un futur festin !

- Nous allons tous être dévorés, se lamentèrent la poule, le lièvre et le poisson.

- Un drame, mais pas pour tout le monde, dit le rat en clignant de l’œil !

- Oh, aidez-nous, ne nous faites pas souffrir davantage ! Sanglotèrent-ils.

- Et pourquoi, je vous aiderai, j’ai faim, moi, il est midi ! dit le rat d’une voix gourmande.

- A nous trois, nous pouvons vous nourrir trois fois plus, assurèrent les trois victimes.

- Je vois, dit le rat, bon comptable, tout à coup intéressé !

- En ce cas, laissez-moi trois minutes !

Du plus loin, revint le rat, tirant un petit traineau empli, on ne savait quoi.

- Mais qu’avez-vous apporté pour nous remplacer ? Dirent les malheureux mi-pleurant, mi-riant d’émotion.

- Regardez, comme ils sont appétissants ! Je les ai dérobés sur la cheminée du salon.

Devant leurs yeux étonnés, posés sur la grille, une poule, un lièvre et un poisson

en…chocolat l’air bien contrit…

 

 

 

                                           Alice pour l'atelier Alpha-Impro-2007 

 

Partager cet article
Repost0
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 17:39


 A mi-chemin entre les couleurs d'un tableau et la réalité de la nature
 une superbe présentation du Printemps de Vivaldi.






 
Partager cet article
Repost0
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 17:23

Elle sort d’une touffe d’herbe qui l’avait cachée pendant la chaleur. Elle traverse l’allée de sable à grandes ondulations. Elle se garde d’y faire halte et un moment elle se croit perdue dans une trace de sabot du jardinier.

Arrivée aux fraises, elle se repose, lève le nez de droite et de gauche pour flairer ; puis elle repart et sous les feuilles sur les feuilles, elle sait maintenant où elle va.

Quelle belle chenille, grasse, velue, fourrée, brune avec des points d’or et ses yeux noirs !

Guidée par l’odorat, elle se trémousse et se fronce comme un épais sourcil. Elle s’arrêta au bas d’un rosier.

De ses fines agrafes, elle tâte l’écorce rude, balance sa petite tête de chien nouveau-né et se décide à grimper.

Et, cette fois, vous diriez qu’elle avale péniblement chaque longueur de chemin par déglutition.

Tout en haut du rosier, s’épanouit une rose au teint de candide fillette. Ses parfums qu’elle prodigue la grisent. Elle ne se défie de personne. Elle l’accueille comme un cadeau.

En, pressentant qu’il fera froid cette nuit, elle est bien aise de se mettre un boa autour du cou.



                                                                                          Histoires naturelles



Partager cet article
Repost0
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 14:48




L’arbre bas s’incline

L’herbe caresse le ciel

Je ris aux éclats

                                                                                                          

                                                                                   Alice - mars 2006


A l’occasion de la sortie du film « «Alice au pays des Merveilles », pour revisiter Lewis Caroll, je vous invite à lire
les articles  dans la Revue des Ressources










_______________________________________________________________________________________
Partager cet article
Repost0
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 09:18




"Mots de Tête" n°25 pour les
   "Croqueurs de mots"

Votre prénom

1) Recherchez et publiez en tête de votre article
une photo de vous à l'âge de 1 an à 2 ans maxi.

2) Ecrivez un texte court autour de votre prénom.
l'objectif  n'est pas de répéter votre prénom 
ou d'en faire un acrostiche
mais de le suggérer, de le faire découvrir
à travers votre texte (prose, poème, lettre.......)

Claude - 1 an0002


 


La chimie de mon prénom (6 lettres)

                                        Les deux premières lettres

1 - Je suis un symbole chimique d’un élément de la famille des halogènes.

                                           Les deux lettres suivantes

2 - Je suis composé de deux atomes d’hydrogène et d’un atome d’oxygène, on m’appelle aussi l’oxyde de dihydrogène, je suis un composé chimique ubiquitaire sur la terre, j’ai trois atomes .

                                          Les deux dernières lettres


3 – Je suis le nombre d’atomes d’oxygène dans le dioxyde de carbone,  communément appelé de gaz carbonique. (pour les deux dernières lettres)

 

 Autour de mon prénom

Dans mon prénom,  il y a un terrain de culture, d’élevage, ou de plaisance, entouré.
 

Partager cet article
Repost0
20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 20:19
Ciel3.jpg
Partager cet article
Repost0
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 15:33

  Jeudi en Poésie "les Croqueurs de Mots" : Dans le poème "les ombres" Anna de Noailles imagine ses rencontres dans l'au-delà avec "ses dieux" qui l'ont accompagnée dans l' écriture.

Anna-Elisabeth, comtesse de Noailles par Philip Alexius de László, 1913

 

Quand ayant beaucoup travaillé
J’aurai, le cœur de pleurs mouillé,
 Cessé de vivre,
J’irai voir le pays où sont
Tous les bons faiseurs de chansons
  Avec leur livre.


Chère ombre de François Villon
Qui, comme un grillon au sillon,
 Te fis entendre,
Que n’ai-je pu presser tes mains,
Quand on voulait sur les chemins
Te faire pendre.

Verlaine qui vas titubant,
Chantant et semblable au dieu Pan
Aux pieds de laine,
Es-tu toujours simple et divin,
Ivre de ferveur et de vin
 Bon saint Verlaine ?


Et vous dont le destin fut tel
Qu’il n’en est pas de plus cruel
  Pauvre Henri Heine,
Ni de plus beau chez les humains,
Mettez votre front dans mes mains,
Pensons à peine.


Moi, par la vie et ses douleurs,
J’ai goûté l’ardeur et les pleurs
 Plus qu’on ne l’ose…
Laissez que, lasse, près de vous,
O mes dieux si sages et fous,
 Je me repose…

                          

 

                                     L’ombre des jours  (1902)



Photo, source Wikipédia : Anna-Elisabeth, comtesse de Noailles par Philip Alexius de Laszlo, 1913

Partager cet article
Repost0
17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 09:56

                          
                         

                           Elle avance en courbe

                       Attirée par la lumière

                   Instant fragile de sa volonté.

     Sur le chemin bordé de murs

Aux reflets ondoyants

 Des images du passé

 S’appuient encore sur son dos.

                                       Pas à pas, sur l’écorce de sa vie

                               Elle avance en courbe.

  
                                                                           

                                                                                               Alice - mars 2010




Pour Juliette -Papier Libre :

Ecrire sur un symbole chinois
                                                                                                   

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Rêves et écritures d'Alice
  • : Ce blog reflète ce que j'ai envie de partager, à travers l'écriture, tout ce qui vient autour d'elle, livres, musique, peinture, référencement des blogueurs, des sites autour de la création littéraire. Textes et photos protégés sous le n°000477878-5-CopyrightDepot.com
  • Contact

Texte Libre