Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 16:24

 

«Toute culture naît du mélange, de la rencontre, des chocs. A l’inverse, c’est de l’isolement que meurent les civilisations.
                                                            

                                                                                      Octavio Paz

 
 

 

Né en 1950, Arturo Marquez est un compositeur mexicain de musique orchestrale. Il intègre des éléments de style musical mexicain et cubain dans ses oeuvres très appréciées.  Sa série de Danzônes contribue à sa renommée internationale.

 

 

Georges Dudamel dirige l'orchestre des jeunes du Vénézuela

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article
Repost0
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 22:16

IMG_1916.JPG

 

 

L'or des feuilles  s’estompent  

Dernier rempart de l’automne

L’hiver entr’ouvert

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Deuxième mouvement de la symphonie n°7 de Beethoven

 

 

 

 

Photo personnelle , couleur naturelle

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 11:38

 

Spira Mirabilis, nom d'une spirale logarithmique

 

Détail d'une fleur de tournesol

 

 

Galaxie

 

C'est aussi le nom d'un ensemble instrumental. qui a choisi de placer les musiciens au centre de leur conception artistique.

Comme la spirale, peu importe sa taille, elle est toujours superposable à elle-même, le projet conserve son identité quelque soient le nombre de musiciens.

Dans cette initiative originale, les musiciens jouent sans chef d'orchestre, une seule pièce et au cours de leur concert partage leur éthique avec le public, ils considèrent que jouer n'est qu'une partie du puzzle. Spira Mirabilis implique le public, lui-même comme une partie de son expérience.

 

 

Symphonie n°7 de Beethoven interprétée hier soir à Saumur

 

 

 

 

photos source Wikipédia

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 13:40

tableau.JPG 

Aquarelle de Bernard FLEURY


La fenêtre ouverte
Tout le passé me revient
Bien mieux
qu'un rêve
(Ryükan)

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 15:36

 

 

IMG_1890.JPG

 

 

Valse des couleurs

 Exubérance de l’automne

 Jardin silencieux

      

 Alice

                                                                     

La feuille jaune a tournoyé

Sous la main du vent, déposée

La tête du petit chat, coiffée  

 

Ren

 

 

Murmure des couleurs

 Dans le silence des jardins

Une belle douceur

 

  Anne 

        

 

L'arbre en fête

Des couleurs plein la tête

L'écureuil caché    

 

Jeandler

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article
Repost0
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 11:42

Poésie du Jeudi chez les Croqueurs de Mots

Thème « Les Médias » proposé par Enriqueta

 

Le quotidien quotidien

Un monsieur prend l’autobus après avoir acheté le journal et l’avoir mis sous son bras. Une demi-heure plus tard, il descend avec le même journal sous le même bras.

Mais ce n’est plus le même journal, c’est maintenant un tas de feuilles imprimées que ce monsieur abandonne sur un banc de la place.

A peine est-il seul sur le banc que le tas de feuilles imprimées redevient un journal jusqu’à ce qu’un jeune homme le voie, le lise et le repose, transformé en un tas de feuilles imprimées.

A peine est-il seul sur le banc que le tas de feuilles imprimées redevient un journal, jusqu’à ce qu’une vieille femme le trouve, le lise et le repose, transformé en un tas de feuilles imprimées. Elle se ravise et l’emporte et, chemin faisant, elle s’en sert pour envelopper un demi-kilo de blettes, ce à quoi servent tous les journaux après avoir subi ces excitantes métamorphoses.

 

Julio Cortàzar – Cronopes et Fameux chez Folio p 71

Publiées en Argentine en 1962, ces histoires sont le miroir du regard intime de Julio Cortàzar. Elles lui ont même valu un siège au Collège de Pataphysique.

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 00:00

IMG_1877.JPGIMG_1878.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_1889.JPG

 

 

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 08:08

 

 Poésie du  Jeudi  : En musique,    alité ! proposé par Vert-de-Grisaille  

IMG 8271 

 

 

La musique souvent me prend comme une mer !
Vers ma pâle étoile,
Sous un plafond de brume ou dans un vaste éther,
Je mets à la voile ;

La poitrine en avant et les poumons gonflés
Comme de la toile,
J'escalade le dos des flots amoncelés
Que la nuit me voile ;

Je sens vibrer en moi toutes les passions
D'un vaisseau qui souffre ;
Le bon vent, la tempête et ses convulsions

Sur l'immense gouffre
Me bercent. D'autres fois, calme plat, grand miroir
De mon désespoir !

                                           

                                           Charles Baudelaire  

 

 


 

 

Photo : source familiale

Site : http://www.etudes-litteraires.com/forum/topic563-anthologie-poetique-sur-le-theme-de-la-musique.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 12:16

 

Dans la catégorie Littérature, mes livres préférés. Un coup de cœur, cet été, pour ce livre.

Résumé : Avec une écriture réaliste, poétique, épurée, Erri De Luca nous conte le récit d’un duel entre un braconnier et le roi des chamois. Le face à face de deux créatures libres, solitaires dans le paysage de la montagne.

 Extrait : p 16

« Les sabots des chamois sont les quatre doigts d’un violoniste. Ils vont à l’aveuglette sans se rompre d’un millimètre. Ils giclent sur des à-pics, jongleurs en montée, acrobates en descente, ce sont des artistes de cirque pour le public des montagnes. Les sabots des chamois s’agrippent à l’air. Le cal en forme de coussinet sert de silencieux quand il veut, sinon l’ongle divisé en deux est une castagnette de flamenco. Les sabots des chamois sont quatre as dans la poche d’un tricheur. Avec eux, la pesanteur est une variante du thème, pas une loi. »

Erri De Luca - Le poids du papillon aux Editions Gallimard

                                                                     

 Erri De Luca est né à Naples en 1950 et vit à la campagne près de Rome. Il est aujourd’hui un des écrivains italiens les plus lus dans le monde. Aux Editions Gallimard ont paru notamment Montedido en 2002, prix fémina étranger, Noyau d’Olive (2004) ou plus récemment Le jour avant le bonheur (2010)

 

 

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 11:44

Chez les Croqueurs de Mots, le thème « Enlacez vos lacets sans vous lasser »  proposé par Vert-de-Grisaille

 

 

bresil3 034

 

La marche des idées

 

Une fois de plus, perdue dans les lacets sinueux de mon cerveau, je n’arrive pas à trouver le fil de l’idée maîtresse du texte et la question posée. Les replis tortueux de mes pensées se croisent sans cesse, soulevant un thème puis l’autre, j’avance tantôt à gauche, tantôt à droite sans aller vers l’essentiel de la route proposée. 

Finalement, je chausse la taille du sujet qui me convient, à savoir, décliner les mots sur un seul son. Après avoir jeté les idées sur le papier, je n’y vais pas par quatre chemins, et sauve qui peut car, l'article doit être écrit avant ce soir, je laçe les mots ensemble en mode accéléré. Ainsi attachés, ils déroulent en méandres clairs des phrases, des phrases avec un sens.  L’éclat de la route me parvient.

 

 

                                                                        Alice

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Rêves et écritures d'Alice
  • : Ce blog reflète ce que j'ai envie de partager, à travers l'écriture, tout ce qui vient autour d'elle, livres, musique, peinture, référencement des blogueurs, des sites autour de la création littéraire. Textes et photos protégés sous le n°000477878-5-CopyrightDepot.com
  • Contact

Texte Libre