Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 18:44

Poésie du jeudi chez les Croqueurs de Mots, thème "la femme fatale" proposé par Hauteclaire 

 



Mon Coeur, pourquoi ces noirs présages?
Je suis triste à mourir.
Une histoire des anciens âges
Hante mon Souvenir.

Déjà l'air fraîchit, le soir tombe,
Sur le Rhin, flot grondant;
Seul, un haut rocher qui surplombe
Brille aux feux du couchant.

Là-haut, des nymphes la plus belle,
Assise, rêve encore;
Sa main, où la bague étincelle,
Peigne ses cheveux d‘or.

Le peigne est magique. Elle chante,
Timbre étrange et vainqueur,
Tremblez fuyez! la voix touchante
Ensorcelle le coeur.

Dans sa barque, l'homme qui passe,
Pris d'un soudain transport,
Sans le voir, les yeux dans l'espace,
Vient sur l'écueil de mort.

L'écueil brise, le gouffre enserre,
La nacelle est noyée,
Et voila le mal que peut faire
Lorelei sur son rocher.
 

 

Heinrich Heine - Le livre des chants (1817-1826)

 

 

 

  Source de l'illustration : http://www.goethezeitportal.de/wissen/illustrationen/anthologien-und-sammlungen/friedrich-bodenstedt-album-deutscher-kunst-und-dichtung.html 

  Source du poème : 

http://lepickwickclub.forumsdediscussions.com/t220-la-loreley

 

 

 

Repost 0
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 18:59

Entre la Loire (en arrière-plan) et la Vienne, à Montsoreau

promenade-13-janvier-2013-014.JPGpromenade-13-janvier-2013-011.JPG

Repost 0
Published by Alice - dans Saumur
commenter cet article
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 18:35

Poésie du Jeudi chez les Croqueurs de Mots, thème "les âges de la vie" proposé par Jeanne Fadosi

 


La lune blanche
Luit dans les bois
 ;
De chaque branche
Part une voix
Sous la ramée...
 

Ô bien-aimée.
 

L’étang reflète,
Profond miroir,
La silhouette
Du saule noir
Où le vent pleure...
 

Rêvons, c’est l’heure.
 

Un vaste et tendre
Apaisement
Semble descendre
Du firmament
Que l’astre irise...
 

C’est l’heure exquise.

Paul Verlaine in La Bonne Chanson, chant VI

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1869, Paul Verlaine se fiance avec Mathilde Mauté de Fleurville, écrit cette suite de poèmes réunis dans la Bonne Chanson espérant ainsi entrer dans les normes bourgeoises, s’écarter des violences qui l’assaillent.

 

Tous les éléments du poème sont l’exhalaison même de la rêverie.

Viviane nous offre à écouter différentes versions chantées de ce poème :

http://www.vlamarlere.com/article-la-lune-blanche-de-paul-verlaine-ou-l-heure-exquise-de-r-hahn-58682603.html 

 

 

 

 

24.11.12 anniversaire 034

Repost 0
8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 15:11

8 janvier 2012 014

 

 

 

Jardin engourdi

Sous un ciel gris-dormant

 -  L’arbre qui danse

 

 

                                                                               Alice

 

 

  

 

Photo, Saumur, Janvier 2013 

Repost 0
Published by Alice - dans Nature
commenter cet article
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 00:00
 SAUMUR-BLOG-2.jpg
 
    Saumur
 
 
 

Pour vous, lectrices et lecteurs du blog,

Je vous souhaite une belle année à venir

de    Créations   et    Partages

 

                  Alice

 
 
 
 
 
 
 
 
 
Repost 0
Published by Alice - dans Saumur
commenter cet article
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 09:35

6.12.12 013

 

Photo : Souzay-Champigny

 

Repost 0
Published by Alice - dans Nature
commenter cet article
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 08:21

 

 

 

Voici Noël Voici la neige et la nuit bleue,
voici le givre en sucre fin,
voici la maison et le feu,
voici Noël vêtu de lin .
Les oiseaux se taisent, ce soir.
Les lilas ont fermé les yeux.
Les chênes tendent leurs bras noirs
vers les chemins mystérieux.
Voici les pauvres malheureux,
voici la plaine de la bise
dans les fentes et dans les creux,
voici les vergers sans cerises.
Un jour, renaîtront les grands lis,
le parfum des profondes roses,
et l'hirondelle, je suppose ,
reviendra frôler les iris.
Voici Noël, voici les vœux,
voici les braises sous la cendre,
voici les bottes de sept lieues
pour aller jusqu'à l'avril tendre.
Et voici le pas d'une mère
qui marche vers la cheminée
pour ranimer les braises claires,
et voici le chant d'une mère
qui berce un enfant nouveau-né.

Pierre Gamarra

Repost 0
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 11:27

09 décembre 2012 Arbres matin 001

 

 

" Arbre toujours au milieu

De tout ce qui l’entoure

Arbre qui savoure

La voûte entière des cieux"

 

Rainer Maria Rilke – Poèmes français p.149

Repost 0
Published by Alice - dans Citations
commenter cet article
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 11:24

29 nov 12 004

 

 

 

« Le poète sait de source sûre que le mouvement des astres ne se distingue en rien des rythmes de son propre cœur… »
Marc Alyn JDP No.98
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Repost 0
Published by Alice - dans Citations
commenter cet article
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 18:46

Poésie du Jeudi chez les Croqueurs de Mots, thème "la Gourmandise" proposé par Lilou

 

 

 

 

Une mouche voyant une jatte de crème

S'écria : « Quelle chance! Ah! Que cela me plaît!

Ô délice! Ô bonheur extrême!

Des œufs frais, du sucre et du lait,

un tendre arôme de vanille;

rien ne met plus de douceur en mon coeur. »

Elle volette, elle frétille,

elle s'approche, elle gambille

sur le rebord

et c'est alors

que sur la faïence trop lisse,

la mouche glisse

et succombe dans les délices

de cette crème couleur d'or.

Parfois, les choses que l'on aime

sont des dangers.

Il n'est pas toujours sûr que l'on puisse nager

dans la meilleure des crèmes.

 

 

 

Pierre GAMARRA

 

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Rêves et écritures d'Alice
  • : Ce blog reflète ce que j'ai envie de partager, à travers l'écriture, tout ce qui vient autour d'elle, livres, musique, peinture, référencement des blogueurs, des sites autour de la création littéraire. Textes et photos protégés sous le n°000477878-5-CopyrightDepot.com
  • Contact

Texte Libre