Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 08:21

 

 

  Debussy considérait Turner "comme le plus grand créateur de mystère qui soit en art"

 

 

 

Rockets-2520and-2520Blue-2520Lights-2520Joseph-2520Mallord-.jpg

"Rockets and the blue light"

La lumière libérée

Avec ses fanfares sans violence

De bleu et d’or éthérés

 

Fumées et vagues en cadence

Marquent les ombres estompées

Du ciel orageux, des vapeurs,  en silence

 

Sur le quai, deux fragiles silhouettes  disparaissent

Enveloppées de draps d’or qui se tressent

 

      

                                    Alice,  le 3 juin 2012

 

Pour Papier Libre, thème de Juliette « un tableau de Turner »

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alice - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

Re Chab 27/06/2016 09:22

"Au bord de l'aquarelle" ( sur une aquarelle de Venise, de W Turner) :

Les couleurs transparentes se posent,
Et laissent les reflets en papier blanc,
Il faut les contourner,
Pour que la caresse de l’éclat
De la lumière,
Prenne tout son sens,
Et que le ciel éblouissant,
Se tienne à distance,
Des eaux tranquilles,
Et des palais de Venise.

Le coeur se serrerait
A oublier ce paysage,
Saisi dans un instant,
D’un crépuscule,
D’un soleil sanglant.
Et le vent,
Echappé d’une bouche noire
Resterait palpable,
Presque,
Au dessus des navires,
Approchant du port…

Chaque détail, accrochant la lumière,
Reste ici, inscrit
Il traverse notre regard,
Comme celui du peintre,
Et nous parvient dans une aube nouvelle,
Un coin de la mémoire,
Une vague suspendue,
L’ombre des pins,
Superposée à elle-même,
Lovée dans le perpétuel
Mouvement du temps …

…Au bord de l’aquarelle.


RC

Re Chab 27/06/2016 09:23

https://ecritscrisdotcom.wordpress.com/2014/02/02/au-bord-de-laquarelle-rc/

Gérard Méry 04/06/2012 23:10


Une belle cohérence entre ton poème et cette peinture aux chaudes couleurs

Alice 08/06/2012 21:07



C'est gentil à toi, le tableau se prêtait à l'écriture, ce serait plus difficile  pour moi avec un Rothko (j'aime bien Rothko au demeurant)



Nounedeb 04/06/2012 18:01


Une belle mise en haïkus de Turner. La musique de Debussy lui va bien.

Alice 04/06/2012 18:29



C'est Debussy lui-même qui joue ici, trop contente de trouver cet enregistrement. J'ai tenté d'écrire le fugace des paysages qu'il aime restituer dans ses tableaux avec tout le mystère.



tilk 04/06/2012 00:32


turner est un vrai enchentement...


beau poème


besos


tilk

Alice 04/06/2012 18:17



Oui, ses couleurs fascinent.  Merci pour ton compliment !


amitiés Alice



Ren 03/06/2012 20:11


 


aquarelle  de Martine Bernier

Alice 04/06/2012 18:49



Merci beaucoup pour cette belle aquarelle aux couleurs lumineuses et la barque énigmatique...


bises


Alice


 



Catheau 03/06/2012 19:06


A travers tes mots et la musique, un beau rendu de cette impression de mystère.

Alice 04/06/2012 18:02



Le paradoxe entre une certaine douceur de la toile ou des toiles de Turner, et les paysages souvent tourmentés dont il restitue l'éphèmère (orages, tempêtes, brouillards...) Celle-ci est
déstabilisante je trouve.



Présentation

  • : Rêves et écritures d'Alice
  • : Ce blog reflète ce que j'ai envie de partager, à travers l'écriture, tout ce qui vient autour d'elle, livres, musique, peinture, référencement des blogueurs, des sites autour de la création littéraire. Textes et photos protégés sous le n°000477878-5-CopyrightDepot.com
  • Contact

Texte Libre