Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 15:49
 
 
Les Contes d’Hoffmann est un opéra fantastique en trois actes avec prologue et épilogue de Jacques Offenbach, livret de Jules Barbier et Michel Carré, d’après la pièce (1851) que Carré avait tirée des contes d’E.T.A. d’Hoffmann, créé à l’Opéra Comique de Paris, le 10 février 1881.
Acte I - Olympia
Hoffmann est amoureux d'Olympia, la « fille » du scientifique Spalanzani. Celle-ci s'avère en fait être un automate, invention de Spalanzani et du docteur  Coppélius. Coppélius vend à Hoffmann, une paire de lunettes magiques au travers desquelles Olympia prend forme humaine.

 

lunettes magiques -

la poupée automate

vivante

rêve d’Hoffmann

 

 

 

 

 

 

Olympia est interprétée par Nathalie Dessay, remarquez les poupées géantes dans cette magnifique mise en scène.

   

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alice - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Gérard 19/11/2013 00:09


Quelle voix Nathalie Dessay c'est elle je crois qui chante avec Michel Legrand en ce moment .

Alice 19/11/2013 15:50



Oui c'est ce que j'ai entendu aussi, elle reprend les comédies musicales - Les parapluies de Cherbourg (de mémoire)entre autres...



Marie-Alice 18/11/2013 23:54


Tu nous rafraichi la mémoire , je n'y avais pas pensé à Hoffmann, c'est une bonne idée.

Alice 19/11/2013 15:56



J'aime le livret de cet opéra extrait des textes fantastiques d'E.T..A. Hoffmann. je n'étais pas trop sûr que cela s'intègre dans les haïkus, mais je viens de lire que l'on pouvait écrire un
haïku à partir d'un roman, avec exemple du prix Goncourt.



Plume 18/11/2013 20:19


Tu nous invites dans un univers magique Alice, comme c'est beau ...


Merci infiniment pour ce clin d'oeil à Hoffmann dans un superbe haïku.


Bisous, Plume .

Alice 19/11/2013 16:03



C'est une oeuvre incroyable, et je suis contente de la rappeler ici, pour l'haïku, je me suis lancée,   c'est le regard des autres qui dit :-)



jill bill 18/11/2013 20:01


Je découvre les lunettes magiques...  Un joli prénom Olympia pour un conte qui ne l'est pas moins, merci Alice...

Alice 19/11/2013 16:12



Olympia (acte I),Guilietta (acte II) Antonia (acte III) sont les trois femmes aimées par Hoffmann dont il conte l'histoire d'amour à chaque acte. 


belle journée


bises



Nounedeb 18/11/2013 17:33


Quelle bonne idée d'avoir pensé aux contes d'Hoffmann pour répondre au sujet, et ce passage chanté par Nathalie Dessay, un régal. Merci à toi.

Alice 19/11/2013 16:18



Merci, à force de tourner autour du sujet, on finit par avoir des idées et puis d'autres.j'étais contente de songer aux lunettes magiques !



flipperine 18/11/2013 16:56


auparavant il y avait de belles poupées

Alice 19/11/2013 16:32



des poupées anciennes étaient fragiles avec des habits raffinés, elles restent toujours en collection, je crois.



Présentation

  • : Rêves et écritures d'Alice
  • : Ce blog reflète ce que j'ai envie de partager, à travers l'écriture, tout ce qui vient autour d'elle, livres, musique, peinture, référencement des blogueurs, des sites autour de la création littéraire. Textes et photos protégés sous le n°000477878-5-CopyrightDepot.com
  • Contact

Texte Libre