Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 17:11

Pour Papier Libre, thème « labyrinthe » proposé par Juliette

Dans un parc

Au petit matin, vibre la lumière,  le jardin dessine ses ombres fières, au loin le château se dresse, imposant.

 Près des arbres feuillus bordant l’allée cavalière,  nimbée d’optimisme, j’avance sur le chemin, vers la statue équestre.

Au pied de celle-ci,  changeant mes habitudes, je m’engage sous une longue voûte de verdure. Je m’endors  un peu en contemplant la monotonie du décor. Est-ce ainsi que je vis ? Quelque part dans le ciel,  le cri des corbeaux me fait tressaillir.

L’obscurité descend de cet entrelacs de branches. La pénombre entoure les arbres, m’exerçant à souffler dans un  pas accéléré, j’aboutis au pied d’une cathédrale d’arbres austères. L’entrée majestueuse me saisit avec sa vaste ramure  frissonnante. Assise, sur un banc-arbre, j’écoute les orgues des frêles feuillages. Un rayon de lumière me guide vers la sortie de cette chapelle inattendue. Une pièce d’eau ornée d’une sculpture d’ange, m’attend sous ce ciel d’après-midi. Je me penche et ne vois qu’un fond noir où nagent quelques algues. Ramassant de petites pierres, je me dirige vers une ouverture mi-roche, mi-arbre, une grotte aux parois obliques.

Au fond,  dans les ténèbres de la galerie, l’absence de repères, l’incertitude de mes pas, l’inquiétude m’étreint. Je dispose les pierres sur des rochers plus élevés, cela me rassure.

J’ai l’impression de tourner en rond , en espérant que ce dédale finisse bientôt, je mets toute ma volonté à comprendre pourquoi  je me suis mise dans cette situation.

 Il me revient mes espérances, l’absence d’étoiles me laisse, désarmée. Qu’est- ce que je cherche dans cet endroit sans ciel ?

Le plafond de la grotte s’abaisse, et je dois me mettre à ramper. Les stalactites me piquent le dos, l’air se raréfie, je descends, descends comme au fond d’un puits et atteins le bord d’une rivière souterraine que je devine au murmure de l’eau contre les parois. L’eau glacée s’incruste autour de mes chevilles. Une forte odeur  de moisissure flotte dans l’air pesant et froid. Une pensée me tenaille, qu’allait devenir, cet étrange périple, pourquoi suis-je partie, insouciante, vers ces lieux hostiles. Je relève la tête et décide de continuer. L’eau raidit mes pieds et jambes,   le courant effleure mes mains. Du bout des pieds, je tâtonne vers  la remontée de l’autre rive. En m’arcboutant aux rochers, j’escalade les pierres aigues. Une montée périlleuse, sur le sol ferme, un noir dédale de murailles se poursuit. Longtemps, j’erre dans les méandres de cette galerie. Une tâche blanche me barre la route. Une porte.

Une porte, elle filtre le son d’un impromptu de Schubert. Le souterrain aboutit dans la salle de bal du château.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
<br /> Ah oui ?    je voulais  répondre  avec une image  que j'ai faite,  d'un labyrinthe,  mais  visiblement, le copié-collé  n'a pas marché... <br /> je  recommence autrement...  et voila  qui est fait...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> 2ème envoi, espérons qu'il arrive.<br /> <br /> <br /> Un vrai labyrinthe, où l'on se perd, où l'on trouve l'issue. Une citation qu'inspire ta photo :<br /> <br /> <br /> "Ce qu'un homme ne sait pas ou ce dont il n'a aucune idée, se promène dans la nuit à travers le labyrinthe de l'esprit."  Goethe<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> ?<br />
Répondre
R
<br /> <br />
Répondre
L
<br /> Très joliment amené. Voilà ce qui arrive lorsqu'on cherche un endroit pour hiberner. Bises Dan <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Quoi de mieux pour s'endormir, qu'entendre un morceau de musique, celui-ci est plutôt vivifiant ! bises<br /> <br /> <br /> <br />
G
<br /> en suivant le son du piano je me suis retrouvé au bout de ce labyrinthe<br />
Répondre
A
<br /> <br /> Pour toi, c'était le fil d'Ariane :-)<br /> <br /> <br /> <br />
T
<br /> c'est un conte de fée<br /> <br /> <br /> besos<br /> <br /> <br /> tilk<br />
Répondre
A
<br /> <br /> il y a les lieux où l'esprit erre et la chute de l'histoire qui finit bien , on s'emmène toujours quelque part :-)<br /> <br /> <br />  amitiés<br /> <br /> <br /> bises<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Rêves et écritures d'Alice
  • : Ce blog reflète ce que j'ai envie de partager, à travers l'écriture, tout ce qui vient autour d'elle, livres, musique, peinture, référencement des blogueurs, des sites autour de la création littéraire. Textes et photos protégés sous le n°000477878-5-CopyrightDepot.com
  • Contact

Texte Libre