Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 octobre 2010 7 17 /10 /octobre /2010 10:46
La complainte du progrès, composée en 1956, est une critique très drôle de la société de consommation.
De nouveaux objets au désign étudié garnissent les intérieurs ; rasoir, transistor, sèche-cheveux, lampadaire, cocotte-minute, téléhphone. En écho à cette chanson, Georges Pérec et son roman "Les choses", Jacques Tati et le film "playtime"
La société de consommation débute tout juste au début de la période des trente Glorieuses (1946-1975). Aujourd'hui,
notre univers est plus que jamais envahi par "les choses" !


"La complainte du progrès" Boris Vian.

Autrefois pour faire sa cour
On parlait d'amour
Pour mieux prouver son ardeur
On offrait son coeur
Aujourd'hui, c'est plus pareil
Ça change, ça change
Pour séduire le cher ange
On lui glisse à l'oreille
(Ah? Gudule!)

{Refrain 1:}
Viens m'embrasser
Et je te donnerai
Un frigidaire
Un joli scooter
Un atomixer
Et du Dunlopillo
Une cuisinière
Avec un four en verre
Des tas de couverts
Et des pell' à gâteaux

Une tourniquette
Pour fair' la vinaigrette
Un bel aérateur
Pour bouffer les odeurs

Des draps qui chauffent
Un pistolet à gaufres
Un avion pour deux
Et nous serons heureux

Autrefois s'il arrivait
Que l'on se querelle
L'air lugubre on s'en allait
En laissant la vaisselle
Aujourd'hui, que voulez-vous
La vie est si chère
On dit: rentre chez ta mère
Et l'on se garde tout
(Ah! Gudule)

{Refrain 2:}
Excuse-toi
Ou je reprends tout ça.
Mon frigidaire
Mon armoire à cuillères
Mon évier en fer
Et mon poêl' à mazout
Mon cire-godasses
Mon repasse-limaces
Mon tabouret à glace
Et mon chasse-filous

La tourniquette
A faire la vinaigrette
Le ratatine-ordures
Et le coupe-friture

Et si la belle
Se montre encore rebelles
On la fiche dehors
Pour confier son sort

{Coda:}
Au frigidaire
À l'efface-poussière
À la cuisinière
Au lit qu'est toujours fait
Au chauffe-savates
Au canon à patates
À l'éventre-tomates
À l'écorche-poulet

Mais très très vite
On reçoit la visite
D'une tendre petite
Qui vous offre son coeur

Alors on cède
Car il faut bien qu'on s'entraide
Et l'on vit comme ça
Jusqu'à la prochaine fois
 
 
 
Partager cet article
Repost0

commentaires

A
<br /> <br /> Et la machine à laver (le linge), le ratatine ordure par contre...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> <br /> Quand l'utile prévaut sur l'indispensable à en devenir un but de société, je crois que si. C'était l'époque de cette course et cette chanson de Boris Vian est une satire bien enlevée de cette<br /> frénésie.  Mais cela n'engage que moi... <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Je suis d'accord, c'est une satire très enlevée pour sur la consommation effrénée de cette société, je conserve qu'ils<br /> sont utiles pour certains indispensables (la cuisinière, le frigidaire par exemple)<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> <br /> J'aime beaucoup cette chanson de Boris Vian, florilège de tout ce qui est inutile.  Cordialement Adamante<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Je ne pense pas que tous ces objets soient inutiles, ils ont beaucoup  amélioré le quotidien des français, comme aujourd'hui internet et toutes les variétés de téléphones, d'ordinateurs<br /> ect.. ne trouves-tu pas ?<br /> <br /> <br /> <br />
R
<br /> <br /> Bonsoir Alice<br /> <br /> <br /> Merci de nous remémorer les paroles de cette chanson de Boris Vian<br /> <br /> <br /> Amicalement<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Bonjour Rouergat<br /> <br /> <br /> L'invention des mots est à relire et j'ai eu plaisir à communiquer les paroles pour pouvoir apprécier ce texte qui s'inscrit dans une époque où les objets quotidiens ont bouleversé la vie des<br /> français comme aujourd'hui pour d'autres objets.<br /> <br /> <br /> Amitiés<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> <br /> Je n'ai pas de réponse, cela caricature un objet, lequel, je ne sais pas :-(<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> C'est quoi un chasse-filou?!!!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Rêves et écritures d'Alice
  • : Ce blog reflète ce que j'ai envie de partager, à travers l'écriture, tout ce qui vient autour d'elle, livres, musique, peinture, référencement des blogueurs, des sites autour de la création littéraire. Textes et photos protégés sous le n°000477878-5-CopyrightDepot.com
  • Contact

Texte Libre