Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 10:32

 Poésie du Jeudi chez les Croqueurs de Mots, thème proposé par Lenaig 

 

L’Homme de la Mancha est une comédie musicale américaine, livret de Dale Wasserman et musique de Mitch Leigh, inspirée du roman de Miguel de Cervantès, Don Quichotte. Elle relate à la fois la vie de Don Quichotte et celle de Cervantès.

En 1967, Jacques Brel assiste à une représentation au Carnegie Hall. Il décide immédiatement après autorisation de l’adapter en français, se réservant le rôle titre. En 1968, le spectacle est repris après sa création à Bruxelles, au Théâtre des Champs Elysées à Paris.
  



Écoute-moi
Pauvre monde, insupportable monde
C'en est trop, tu es tombé trop bas
Tu es trop gris, tu es trop laid
Abominable monde
Écoute-moi
Un Chevalier te défie
Oui c'est moi, Don Quichotte
Seigneur de la Mancha
Pour toujours au service de l'honneur
Car j'ai l'honneur d'être moi
Don Quichotte sans peur
Et le vent de l'histoire chante en moi
D'ailleurs qu'importe l'histoire
Pourvu qu'elle mène à la gloire

Et moi je suis Sancho
Sancho, Sancho, son valet, son fils, son frère
Sancho, son seul amigo
Son seul suivant mais pour toujours et j'en suis fier

Regardez-moi
Vous les dragons, les sorciers, les sorcières
Votre règne se meurt aujourd'hui
Regardez-moi
La vertu flambe dans ma bannière
Regardez-moi
Un Chevalier vous défie
Oui c'est moi, Don Quichotte
Seigneur de la Mancha
Pour toujours au service de l'honneur
Car j'ai l'honneur d'être moi
Don Quichotte sans peur
Et le vent de l'histoire chante en moi
D'ailleurs qu'importe l'histoire
Pourvu qu'elle mène à la gloire

Et moi je suis Sancho
Sancho, Sancho, son valet, son fils, son frère
Sancho, son seul amigo
Son seul suivant mais pour toujours et j'en suis fier
 

 

Hair est une comédie musicale rock de James Rado et Gerome Ragni (paroles) et de Galt MacDermot (musique) jouéeen 1967 , à Broadway. Créée à Paris , au théâtre de la Porte Saint-Martin le 30 mai 1969, dans une version française , textes et chansons de Jacques Lanzmann.

Hair raconte l’histoire d’une « tribu », un groupe de hippies politiquement actifs. Ils vivent une vie de bohème dans New York City et se battent contre la conscription pour la guerre du Vietnam.  L’amour, la révolution sexuelle, leur rebellion contre la guerre sont les thèmes de cette pièce. 

 

 

 

On se guette,
Traqués, à bout de souffle
Marchant
Pétrifiés dans nos manteaux
D'hiver
Refoulés aux frontières du mensonge
Des nations qui crèvent.

Tués par des rêves chimériques
Ecrasés de certitudes
Dans un monde glacé de solitude

Savoir
Si quelque part il y a
L'espoir
D'être un jour les enfants
Du hasard
Je vois ma vie projeter
Son futur dans l'espace

Et le silence me répond,
En secret
(parlé) Mon coeur j'ai l'impression de mourir.

Manchester england
Manchester england

Au bout de l'atlantique,
je suis un génie, génie
Et je crois en Dieu,
et je crois que Dieu
En Claude a foi
Et Claude
c'est moi, c'est moi

Choeur :
On se guette,
Traqués, à bout de souffle
Marchant
Pétrifiés dans nos manteaux
D'hiver
Refoulés aux frontières du mensonge
Des nations qui crèvent.

Tués par des rêves chimériques
Ecrasés de certitudes
Dans un monde glacé de solitude
Chantons
Nos rêves d'espoir sur un sitar
Sitar
De toiles d'araignées
Et chantons
La vie qui est en nous et autour
De nous

Laissons, laissons, entrer le soleil
Laissons, laissons, entrer le soleil
Laissez, laissez entrer le soleil
Laissez, laissez entrer le soleil

Let the sun shine
Let the sun shine in
Let the sun shine in
Let the sun shine ....

 

 

 

Starmania est un opéra rock franco-québécois composé par Michel Berger et les paroles rédigées par Luc Plamondon, représentée en 1979 au Palais des Congrès à Paris.

Dans un futur proche, l’Occident n'est plus qu'un seul pays. Dans ce monde où planent les spectres du terrorisme et du totalitarisme, trois histoires d'amour sont vécues en parallèle. Chacun aura à décider de ce qu'il fera de sa vie.


Les uns contre les autres

 On dort les uns contre les autres 
 On vit les uns avec les autres 
 On se caresse, on se cajole 
 On se comprend, on se console 
 Mais au bout du compte 
 On se rend compte 
 Qu'on est toujours tout seul au monde 
   
 On danse les uns avec les autres 
 On court les uns après les autres 
 On se déteste, on se déchire 
 On se détruit, on se désire 
 Mais au bout du compte 
 On se rend compte 
 Qu'on est toujours tout seul au monde 
   
 On dort les uns contre les autres 
 On vit les uns avec les autres 
 On se caresse, on se cajole 
 On se comprend, on se console 
 Mais au bout du compte 
 On se rend compte 
 Qu'on est toujours tout seul au monde 
   
 On danse les uns avec les autres 
 On court les uns après les autres 
 On se déteste, on se déchire 
 On se détruit, on se désire 
 Mais au bout du compte 
 On se rend compte 
 Qu'on est toujours tout seul au monde 
   
 Au bout du compte 
 On se rend compte 
 Qu'on est toujours tout seul au monde 
 Toujours tout seul au monde 

 

J’ai assisté à ces trois comédies musicales dans leur première distribution.

Elles ont marqué ma jeunesse. Trois représentations différentes du monde ,

 la première, œuvre littéraire et romanesque,

 les deux suivantes, proches de la réalité des périodes avec leurs inquiétudes

du monde à venir.

 

 

                                                    Alice

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alice - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Jeanne Fadosi 24/02/2012 19:47


trois des grands morceaux de ma jeunesse. Un bien judicieux rapprochement et tellement d'actualité


belle fin de semaine

Alice 25/02/2012 19:19



Oui, j'étais contente de raviver ces souvenirs musicaux, les paroles des différentes chansons de Starmania sont particulièrement proches de notre actualité. Merci de ton passage



Gérard Méry 24/02/2012 17:46


De grands souvenirs musicaux et j'ai comme l'impression que les comédies musicales ont moins le cote de nos jours

Alice 24/02/2012 19:13



Je ne sais pas, loin de Paris, je ne suis plus ce genre d'évènements. Toutefois, celles-ci notamment Hair et Starmania suivaient le contexte de la société, aujourd'hui avec la crise, un sujet
délicat à écrire. Cela peut revenir !



Amaryllis 24/02/2012 16:28


Si tu viens à Reims dis le moi je suis toujours avide de connaissance....  et je suis au centre ville près de la cathédrale donc on ne peut pas me louper lol ! Sincèrement

Alice 24/02/2012 19:07



Merci, c'est très sympa de ta part, je reprendrai contact  lors de notre venue.


 Amitiés



Amaryllis 24/02/2012 11:09


Tu as vu Brel dans l'Homme de la Mancha!!!!Alors là tu me vois dans une crise de jalousie ! Ce devait être un moment incroyable et inoubliable... Veinarde !

Alice 24/02/2012 12:11



Une surprise ! bonjour Amaryllis, un moment inoubliable, c'est vrai, d'autres suivront :-) je vais bientôt à Reims, et suis contente de connaître ton blog, qui tombe à pic ! Amicalement



Lenaïg 24/02/2012 11:01


Bonjour Alice, ravie que tu aies songé à ces trois chansons de comédie musicale, très très belles et contente de savoir que tu as pu aller voir et écouter Jacques Brel dans son magnifique
interprétation de Don Quichotte. Magnifique choix pour notre jeudi en poésie. Bises.


 

Alice 31/05/2012 14:07


merci Lenaig de ton appréciation ! bises


Lenaïg 24/02/2012 11:00


Bonjour Alice, ravie que tu aies songé à ces trois chansons de comédie musicale, très très belles et contente de savoir que tu as pu aller voir et écouter Jacques Brel dans son magnifique
interprétation de Don Quichotte. Magnifique choix pour notre jeudi en poésie. Bises.


 

Alice 24/02/2012 12:08



Ravie de ton passage, et de tes propositions, merci à toi. Cela m'a donné l'occasion d'approfondir les thèmes de ces comédies, avec plaisir. Amicalement



chloé 24/02/2012 00:27


Superbes choix musicaux qui me ramène quelques années en arrière! Interprétation de Brel magnifique comme d'habitude§ Merci à toi pour ce bon moment passé! chloé

Alice 24/02/2012 09:14



Mercic Chloé pour ce gentil commentaire et de venir ici, bienvenue à toi



fransua 23/02/2012 19:53


je ne connaissais pas Brel en Don Quichotte mais cela lui va comme un gant...j'aime beaucoup la dernière chanson et je n'ai vu aucune des comédies mais je les ai imaginées d'après les chansons
qui déjà me faisient rêver

Alice 24/02/2012 09:11



Les comédies musicales avec tout le déploiement de musique, chansons,  nombreux artistes font rêver. Belle journée


 



Catheau 23/02/2012 14:06


Le grand Jacques incarnant l'Homme à la Triste figure : un rôle à la mesure de son talent inspiré. Merci, Alice, de cette évocation.

Alice 23/02/2012 15:17



Un très grand acteur, Don Quichotte vivait là devant nous avec sa folie et ses rêves.


J'ai reçu ton livre ! Amitiés



libre necessite 23/02/2012 11:48


Que du beau monde, j'adore Brel dans ce rôle. J'ai vu Hair en 1970 avec Gérard Lenormand. J'ai également eu la chance de voir Starmania dans la version jouée par Morane. Bises Dan

Alice 23/02/2012 12:41



A l'époque, on sortait très peu, et aller au spectacle restait gravé dans les souvenirs, il n'y avait pas floraison de spectacle comme aujourd'hui. C'est la seule fois où j'ai vu Jacques
Brel, j'aime toujours cette pièce de l'Homme de la Mancha. Les artistes qui succèdent au premier du titre sont toujours formidables. Maurane , peut-être viendra-t-elle dans notre ville. Bises



Présentation

  • : Rêves et écritures d'Alice
  • : Ce blog reflète ce que j'ai envie de partager, à travers l'écriture, tout ce qui vient autour d'elle, livres, musique, peinture, référencement des blogueurs, des sites autour de la création littéraire. Textes et photos protégés sous le n°000477878-5-CopyrightDepot.com
  • Contact

Texte Libre