Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 11:42

Pour les Croqueurs de mots, la poésie du Jeudi

 

La-Palmyre-copie-1.JPG 

 

LA SIESTE

 

Pas un seul bruit d’insecte ou d’abeille en maraude,

Tout dort sous les grands bois accablés de soleil

Où le feuillage épais tamise un jour pareil

Au velours sombre et doux des mousses d’émeraude.

 

Criblant le dôme obscur, Midi splendide y rôde

Et, sur mes cils mi-clos alanguis de sommeil,

De mille éclairs furtifs forme un réseau vermeil

Qui s’allonge et se croise à travers l’ombre chaude.

 

Vers la gaze de feu que trament les rayons,

Vole le frêle essaim des riches papillons

Qu’enivrent la lumière et le parfum des sèves ;

 

Alors mes doigts tremblants saisissent chaque fil,

Et dans les mailles d’or de ce filet subtil,

Chasseur harmonieux, j’emprisonne mes rêves.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jeanne Fadosi 10/07/2010 20:20



un poème bien évocateur et qui invite àce moment sous les arbres ...



rouergat 09/07/2010 09:47



Bonjour Alice


Beau poème de José-Maria de Heredia qui nous incite à la sieste


Amicalement



Tricôtine 09/07/2010 00:19



tu ne me donnes pas envie de repartir travailler demain Alice , je vais poser une sieste en poésie !! joli texte !! je connais Hérédia mais pas ce poème là!  merci



hauteclaire 08/07/2010 21:02



Un poème de la chaleur de l'été .. Par une journée comme celle-ci, on aimerait pouvoir s"allonger au pied de ces arbres ..


Beau billet, entre poème et photo


Amitiés



jp 08/07/2010 18:34



comme tu le sais Claude, j'adore les contrepoints!!


il faut vraiment êttre poète pour magnifier la sieste et s'interroger sur l'emprisonnement de ses rêves!!


"que serions nous sans poésie" dit le contradicteur, que j'entends déjà!! "que serions nous sans l'humour", lui répondrai-je!!


allez continue de nous enchanter... je repars à mes mails...bises


 



Eglantine-Lilas 08/07/2010 16:40



beaucoup de bonheur en lisant ce poème ..



Jean-Pierre 08/07/2010 14:49



Bonne idée par ces chaleurs de nous faire découvrir ce poème "rafraichissant"..


Bonne journée


JP



Alice 08/07/2010 15:43



"L"eau dormante"  - G. Bachelard - du réveur éveillé offre multiples images. Belle journée, amitiés



Parisianne 08/07/2010 13:47



L'été et la sieste semblent liés dans le plaisir des sens. Un plaisir de découvrir ce poème.


Bonne journée


Anne



Alice 08/07/2010 15:41



Au vif de la chaleur, une réverie éveillée. Merci de ta visite.



Présentation

  • : Rêves et écritures d'Alice
  • : Ce blog reflète ce que j'ai envie de partager, à travers l'écriture, tout ce qui vient autour d'elle, livres, musique, peinture, référencement des blogueurs, des sites autour de la création littéraire. Textes et photos protégés sous le n°000477878-5-CopyrightDepot.com
  • Contact

Texte Libre