Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 09:07

Poésie du Jeudi, pour la communauté de Pascale, thème "Changer d'air" proposé par M'annette

 

 

 

 

 

 Le chat qui marche l’air de rien

voudrait se mettre sous la dent

l’oiseau qui vit de l’air du temps,

oiseau voyou, moineau vaurien.

 

 Mais, plus futé, l’oiseau lanlaire

n’a pas sa langue dans sa poche,

et siffle clair comme eau de roche

un petit air entre deux airs.

 

Un petit air pour changer d’air

 et s’en aller voir du pays,

un petit air qu’il a appris

à force de voler en l’air.

 

Faisant celui qui n’a pas l’air

Le chat prend l’air indifférent.

L’oiseau s’estime bien content

et se déguise en courant d’air.

 

 

L’oiseau voyou » de Claude Roy (extrait d’Enfantasques)

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ren 27/06/2012 12:30


j'en ai publié  récemment un extrait sur poezique:  ( propos sur la propriété)

Alice 30/06/2012 13:35



Le temps que je revienne, pour le lire, car là , il y a trop de bruits où je suis !



Ren 24/06/2012 16:58


n'exagérons  rien,


 


d'abord, c'est  de la fiction, comme pourrait l'être un film, même le plus  "gore"...


 


ensuite Sade, on a mis  en pointe  ses écrits  avec excès... mais en fait on ne sait pas  si il a été incercéré pour celà  ou ^parce que  sa pensée politique 
était dérangeante


 

Alice 26/06/2012 12:51



à vérifier, parce que je ne m'en souviens plus non plus ! cela doit se trouver, il y a eu tellement de recherches sur lui.



Ren 19/06/2012 13:05


mon petit oiseau,qui commet des
choses,  est moins aimable que celui de Claude Roy

Alice 21/06/2012 20:51



Tout à fait ! Sade n'est pas loin !



mansfield 15/06/2012 15:25


Très frais, très beau, une bien jolie ritournelle!

Alice 21/06/2012 21:02



Merci de ton passage. A bientôt



Jean-Pierre 15/06/2012 15:21


Je suis venu prendre l'air chez toi !


Heureuse découverte de ce poème de Claude Roy ...


Bonne journée

Alice 21/06/2012 20:58



L'air est léger et non pollué le changement est bénéfique :-) et Claude Roy aime la poésie des oiseaux, j'aime bien aussi !


Belle soirée



chloé 15/06/2012 10:14


Deuxième texte que je lis aujourd'hui de Claude le Roy! Je ne connaissais pas ces textes et j'aime beaucoup! C'est plein de fraîcheur et de musicalité. Merci à toi de ce partage. Chloé

Alice 21/06/2012 21:01



Merci, je n'étais pas chez moi, et ne pouvais répondre à mes commentaires, çà ne marchait pas. Claude Roy, j'aime cet auteur, où se mèlent humour et poésie dans ses écrits. Belle soirée



Martine 15/06/2012 08:19


Bonjour,


Je découvre ce poème de Roy et j'aime beaucoup.


Parfois... le gros chat fuit devant le petit oiseau rageur et vindicatif. Une scène extraordinaire vue un jour près de chez moi.


Merci pour ce partage


bonne journée


Martine

Alice 15/06/2012 09:03



Bonjour Martine et bienvenue sur ce blog. L'anecdocte est savoureuse, il est plaisant que les rapports de force s'inversent, tout de même, rien n'est acquis


Belle journée


 



Catheau 14/06/2012 22:00


Quand le chat est là, les oiseaux n'en mènent pas large.

Alice 15/06/2012 09:00



Ils prennent le large de préférence ! sauf s'ils sont en cage :-(



Présentation

  • : Rêves et écritures d'Alice
  • : Ce blog reflète ce que j'ai envie de partager, à travers l'écriture, tout ce qui vient autour d'elle, livres, musique, peinture, référencement des blogueurs, des sites autour de la création littéraire. Textes et photos protégés sous le n°000477878-5-CopyrightDepot.com
  • Contact

Texte Libre