Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 09:24

Poésie du Jeudi chez les Croqueurs de mots, thème proposé par Lilou-Fredotte

 

 IMG 2603

 

 

A mes amis S.B. et L.B.

 


Amis, mes deux amis, mon peintre, mon poète !
Vous me manquez toujours, et mon âme inquiète
Vous redemande ici.
Des deux amis, si chers à ma lyre engourdie,
Pas un ne m'est resté. Je t'en veux, Normandie,
De me les prendre ainsi !

Ils emportent en eux toute ma poésie ;
L'un, avec son doux luth de miel et d'ambroisie,
L'autre avec ses pinceaux.
Peinture et poésie où s'abreuvait ma muse,
Adieu votre onde !
Adieu l'Alphée et l'Aréthuse
Dont je mêlais les eaux !

Adieu surtout ces coeurs et ces âmes si hautes,
Dont toujours j'ai trouvé pour mes maux et mes fautes
Si tendre la pitié !
Adieu toute la joie à leur commerce unie !
Car tous deux, ô douceur ! si divers de génie,
Ont la même amitié !

Je crois d'ici les voir, le poète et le peintre.
Ils s'en vont, raisonnant de l'ogive et du cintre
Devant un vieux portail ;
Ou, soudain, à loisir, changeant de fantaisie,
Poursuivent un oeil noir dessous la jalousie,
À travers l'éventail.

Oh ! de la jeune fille et du vieux monastère,
Toi, peins-nous la beauté, toi, dis-nous le mystère.
Charmez-nous tour à tour.
À travers le blanc voile et la muraille grise
Votre oeil, ô mes amis, sait voir Dieu dans l'église,
Dans la femme l'amour !

Marchez, frères jumeaux, l'artiste avec l'apôtre !
L'un nous peint l'univers que nous explique l'autre ;
Car, pour notre bonheur,
Chacun de vous sur terre a sa part qu'il réclame.
À toi, peintre, le monde ! à toi, poète, l'âme !
À tous deux le Seigneur !

                                                  Mai 1830.

 

Victor Hugo - recueil « Les feuilles d’automne » (1831)




 

 
 
Source : Victor Hugo sur www.poesie-francaise.fr
Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Bonjour Suzâme, une tendre facette de ce diable d'homme si génial, merci à toi et désolée de ne pas être plus présente chez toi. Gros bisous.
Répondre
A
Bonjour Lenaig, tu as écrit sur mon blog par erreur, tant mieux, :-) cela m'a donné l'idée d'un poème avec Victor Hugo.<br /> Bises<br /> Alice
S
<br /> Quelle belle influence sur nos plus grands poètes notamment du 19è siècle que la musique et la peinture ! Au début du 20è siècle, il y a encore d'heureuses rencontres. Je pense aux<br /> Surréalistes. Récemment, j'ai acheté d'occasion un livre "Max Ernst peintures pour Paul Eluard". Complicité de l'art et de l'amitié. A bientôt. Suzâme<br />
Répondre
A
<br /> <br /> C'est un bonheur de découvrir ces amitiés, récemment, j'ai visité l'exposition Debussy au Musée de l'Orangerie, de nombreux peintres inspirés par la musique de Debussy et réciproquement (Manet,<br /> Degas, Monet, Corot) il y a de beaux échanges entre poètes et peintres aujourd'hui sur le net.  Je m'intéressai aux correspondances d'artistes, les oeuvres mélées des différents arts<br /> sont une autre direction, encore plus passionnantes. <br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Voir et dire, tout un art qu'il savait mettre en oeuvre,  le grand Victor !<br />
Répondre
A
<br /> Toujours à découvrir, il a tant écrit ! merci de ton passage, belle fin de dimanche<br /> <br /> <br />
T
<br /> Victor Hugo !!! un monument !!!<br /> <br /> <br /> besos<br /> <br /> <br /> tilk<br />
Répondre
A
<br /> que dis-je un temple :-)<br /> <br /> <br />
A
<br /> Heureusement qu'il y a les blogs pour redécouvrir ces textes, ce ne sont pas vraiment les medias qui nous en feraient profiter ! Quel plaisir de les lire...<br />
Répondre
A
<br /> Les blogs, une autre ouverture avec ceux qui ont moins le stress du travail d'écriture. Je ne me plains pas des médias, différentes émissions, journaux, télévision, offrent la culture si on le<br /> désire<br /> <br /> <br />
S
<br /> Bonsoir,<br /> <br /> <br /> De chez Catheau, je viens vers vous et trouve cette flagrance poétique et thèmatique de Victor Hugo. Quant à moi, j'ai deux mamelles, l'amour et l'amitié. Je reviendrai. Bisous. Suzâme<br />
Répondre
A
<br /> C'est un bel hymnes à ses amis proches. L'amour, l'amitié, et pour moi, l'importance de la musique et des arts, heureuses sources. Bises<br /> <br /> <br />
C
<br /> Ils furent sûrement émus, Sainte-Beuve et Louis Boulanger, de ce bel éloge de l'amitié. Merci, Alice.<br />
Répondre
A
<br /> Merci de les citer, je n'avais pas réussi à trouver Louis Boulanger.<br /> <br /> <br />
N
<br /> Un bel hommage de Hugo à ses amis. Merci pour cette découverte, Alice.<br />
Répondre
A
<br /> Il leur vouait une grande amitié poétique, de leurs vivants, sa lyre en fut inspirée<br /> <br /> <br />
H
<br /> Ah Hugo, il sait si bien nous porter sur les feuilles des sentiments.<br />
Répondre
A
<br /> Jolie phrase ! merci à toi<br /> <br /> <br />
L
<br /> Bravo , une amitié comme un cadeau. Bises dan<br />
Répondre
A
<br /> et dénouer les fils de l'amitié. bises<br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Rêves et écritures d'Alice
  • : Ce blog reflète ce que j'ai envie de partager, à travers l'écriture, tout ce qui vient autour d'elle, livres, musique, peinture, référencement des blogueurs, des sites autour de la création littéraire. Textes et photos protégés sous le n°000477878-5-CopyrightDepot.com
  • Contact

Texte Libre