Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 17:23

Poésie du Jeudi chez les Croqueurs de Mots, thème "Mystère" proposé par M'ammette

 

IMG_0274.JPG

Quand nul ne la regarde

  La mer n’est plus la mer,

Elle est ce que nous sommes

  Lorsque nul ne nous voit.

 

  Elle a d’autres  poissons,

  D’autres vagues aussi.

 

  C’est la mer pour la mer

  Et pour ceux qui en rêvent

  Comme je fais ici.

 

  Si nul ne pense à moi

  Je cesse d'exister.

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Suzâme 22/04/2011 22:46



Bonsoir Alice,


Non seulement ton poème est beau mais je le fais mien totalement. Tes vers incarnent la simplicité et la splendeur insouciantes des vagues. A bientôt. Suzâme



Alice 28/04/2011 15:40



"La splendeur insouciantes des vagues", comme c'est juste ! le poème est de Jules Supervielle, un poète que j'aime beaucoup. Amicalement



Mireille 22/04/2011 19:55



Comme disent Monelle et Saint Ex, "on ne voit bien qu'avec le coeur..." Les deux derniers vers retiennent particulièrement mon attention... Très bon choix pour ce jeudi poésie.Merci pour ce
partage. Amitiés. Mireille



Alice 28/04/2011 15:45



Les deux derniers vers sont forts, on existe par l'autre, le plus possible. Amitiés



Alice 22/04/2011 11:00



L'écrire est encore mieux :-) merci de ton passage et de ton article sur ton blog. Amitiés



Monelle 22/04/2011 09:41



C'est la vision du coeur qui est la pus importante !


Bisous






Jeanne Fadosi 21/04/2011 22:15



Vaste réflexion que celle de Supervielle, aussi vaste que l'océan



Alice 21/04/2011 22:56



Oui, il y a plusieurs pistes de réflexion qui s'offrent à nous, sur le voir, le hors champ, être vu, l'absence, le rapport à la vie, à la mort. C'est ce que je comprends, il y a d'autres
explications certainement.



Catheau 21/04/2011 22:10



Une petite erreur de frappe dans l'avant-dernière strophe ?  "Et pour ceux qui en rêvent..." au lieu de "pourtant". Georges Jean explique que ce poème "devrait  se dire très lentement,
avec beaucoup de silence autour des mots".



Alice 21/04/2011 22:50



Merci beaucoup, j'ai corrigé. Je vais le lire à voix haute avec du silence, et les images surgiront.



Présentation

  • : Rêves et écritures d'Alice
  • : Ce blog reflète ce que j'ai envie de partager, à travers l'écriture, tout ce qui vient autour d'elle, livres, musique, peinture, référencement des blogueurs, des sites autour de la création littéraire. Textes et photos protégés sous le n°000477878-5-CopyrightDepot.com
  • Contact

Texte Libre