Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 14:03

Poésie du Jeudi chez les Croqueurs de Mots, thème "La Nuit" pour Lénaig

 

Saumur-Parc-octobre-020-copie-1.JPG   

Déjà la nuit en son parc amassait
Un grand troupeau d'étoiles vagabondes,
Et, pour entrer aux cavernes profondes,
Fuyant le jour, ses noirs chevaux chassait ;

Déjà le ciel aux Indes rougissait,
Et l'aube encor de ses tresses tant blondes
Faisant grêler mille perlettes rondes,
De ses trésors les prés enrichissait :

Quand d'occident, comme une étoile vive,
Je vis sortir dessus ta verte rive,
O fleuve mien ! une nymphe en riant.

Alors, voyant cette nouvelle Aurore,
Le jour honteux d'un double teint colore
Et l'Angevin et l'indique orient.

 

                       Recueil L’Olive, sonnet LXXXIII

 

Biographie résumée :Joachim du BELLAY est né à Liré en Anjou en 1522 et mort à Paris en 1560. Sa famille s’est illustrée dans les armes, les lettres et la carrière ecclésiastique. Il fait la connaissance de Ronsard  en 1547, pendant ses études juridiques à Poitiers. Encouragé par celui-ci, il se consacre entièrement à la poésie, étudiant les lettres grecques et latines avec l’humaniste Jean Dorat. En 1549, il publie Défense et illustration de la langue française qui devient le manifeste d’un groupe de poètes présidé par Ronsard. Ce groupe d’abord intitulé la Brigade, deviendra la Pléiade. Cette même année, il publie le Recueil de sonnets L’Olive inspiré de Pétrarque dédié à Melle de la Viole. Après un séjour de quatre ans à Rome, de retour à Paris, il publie Les Antiquités de Rome qui exalte le passé de Rome et Les Regrets qui expriment sa nostalgie de la France. Il meurt d’épuisement à l’âge de 37 ans.

   

- Photo prise en Anjou, poésie extraite du site :

http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/index.html

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

tilk 23/01/2011 19:57



merci bcp a fait longtemps que je n'avais pas lu  de poème de du Bellay


besos


tilk



Alice 23/01/2011 21:23



Eh bien, en confidence, cela faisait longtemps aussi !


Amitiés Alice



Tricôtine 21/01/2011 19:29



magnifique photo pour illustrer le texte du Grand Angevin , j'aime quand il dit amassait un grand troupeau d'étoiles vagabondes.. c'est féérique !! merci Alice !! bonne soirée poésie ... en
retard pour ma vizzzite



Alice 22/01/2011 15:43



Bonjour Tricôtine, j'ai aussi été séduite par le parc de la nuit, enclore la nuit , image audacieuse, qui ouvre à la suite : troupeau d'étoiles vagabondes, enfermer les étoiles et leur donner une
âme, toujours de l'audace ! il n'ya pas de retard en poésie :-) bises



Lenaïg Boudig 20/01/2011 22:51



Bonsoir Alice. Contente de visiter votre jolie page qui nous rappelle qui était Joachim du Bellay et nous offre la dentelle raffinée de son poème. Et une très belle photo de nuit tombante.
Amitié.



Alice 21/01/2011 11:59



Bonjour Léna. C'est moi qui te remercie pour ce beau thème que j'ai malheureusement un peu escamoté "le manteau de la nuit". Chacun apporte sa nuit, c'est superbe ! Merci de ton passage amical !
Amitiés


 



Eglantine 20/01/2011 19:15



que de belles découvertes ces jeudis chez les croqueurs !



Alice 21/01/2011 11:54



Je pense que ces jeudis vont bien au -delà des espérances. Les pages sont magnifiques, un grand plaisir de les découvrir et l'échange à ce moment-là est très riche et pleins d'émotions, de
souvenirs...


Amitiés, Alice



Catheau 20/01/2011 18:50



Ah ! La belle matineuse ! C'est avec ce poème que je fus "inspectée" autrefois, en classe de lycée. J'en garde un souvenir ému.



Alice 21/01/2011 11:51



Je trouve les deux premiers vers très beaux, et ai choisi le poème rien que pour eux ! Je serai contente d'évoquer ce poème avec toi. Amicalement



Les chemins d'Anne Le Sonneur 20/01/2011 18:09



Bonsoir Alice (ou Alice2, je n'ai pas fait tout de suite le lien et m'en excuse). Un très beau poème et une très belle idée que d'aller faire un tour un peu plus loin que le XIXème siècle. Merci.
Anne



Alice 21/01/2011 11:47



Bonjour Anne, J'aime bien les mots intemporels, cela m'étonne toujours quand un texte ne vieillit pas. Et puis c'est ici le temps pour découvrir un peu plus Du Bellay, que cela ne reste pas
juste un nom connu.


Cordialement,


Alice



Nounedeb 20/01/2011 17:20



Salut Alice. Merci pour ce beau Du Bellay et la photo qui l'accompagne.



Alice 21/01/2011 11:41



Bonjour Nounedeb, un petit hommage à ma région, envie de mieux connaître ce poète .


La photo est belle dans ses orangers, j'aime bien



Jean-Pierre 20/01/2011 15:49



Belle idée que de rappeler DU BELLAY !


Merci pour ce partage !



Alice 21/01/2011 11:36



J'aime sa poésie, et vient de découvrir en lisant sa biographie qu'il est à l'origine avec Ronsard de La Pleïade, je ne la savais pas aussi ancienne. C'est passionnant !



Présentation

  • : Rêves et écritures d'Alice
  • : Ce blog reflète ce que j'ai envie de partager, à travers l'écriture, tout ce qui vient autour d'elle, livres, musique, peinture, référencement des blogueurs, des sites autour de la création littéraire. Textes et photos protégés sous le n°000477878-5-CopyrightDepot.com
  • Contact

Texte Libre