Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 14:40

Ches les "Croqueurs de mots" , poésie du jeudi

 

Mille, et mille bouillons, l'un sur l'autre poussés,

Tombent en tournoyant au fond de la vallée ;

Et l'on ne peut trop voir la beauté signalée

Des torrents éternels, par les Nymphes versés.

 

Mille, et mille surgeons, et fiers, et courroucés

Font voir de la colère à leur beauté mêlée ;

Ils s'élancent en l'air, de leur source gelée,

Et retombent après, l'un sur l'autre entassés.

 

Ici l'eau paraît verte, ici, grosse d'écume,

Elle imite la neige, ou le cygne en sa plume ;

Ici comme le ciel, elle est toute d'azur ;

 

Ici le vert, le blanc, et le bleu se confondent ;

Ici les bois sont peints dans un cristal si pur ;

Ici l'onde murmure, et les rochers répondent.

 

 

                                                       (Poésies diverses)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jeanne Fadosi 22/07/2010 18:37



je ne sais pourquoi, le nom de Scudéry me fait plutôt penser à une dame. et je découvre ce poète dont le sonnet est tellement grâcieux et évocateur



rouergat 22/07/2010 18:02



Bonjour Alice


Bel Hymne de Georges de Scudery à l'eau qui nous est indispensable


Amicalement



Présentation

  • : Rêves et écritures d'Alice
  • : Ce blog reflète ce que j'ai envie de partager, à travers l'écriture, tout ce qui vient autour d'elle, livres, musique, peinture, référencement des blogueurs, des sites autour de la création littéraire. Textes et photos protégés sous le n°000477878-5-CopyrightDepot.com
  • Contact

Texte Libre