Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 17:05

Poésie du Jeudi chez les Croqueurs de mots, thème ""choisir" pour Paradis bancal

 

 

bresil-001-copie-1.JPG 

 

 

Au silence de l’aube

Ecoute la fraîcheur matinale, ses gouttes de rosée

Ton cœur d’ailleurs, traversé

Désirs étirés vers des endroits bercés

Par le vent d’espérances

 

Paisiblement, l’écho en pénètre ton corps, avive les couleurs

De ton fragile équilibre suspendu

Se pose le tronc, les branches, les feuilles

Découvre ta maison aux reflets rougeoyants

 

Oublie les sombres déserts du passé

Fragments desséchés de ton âme

L’éloquence du présent embrase ton sang

Les mots limpides et intrépides

Courent sur ta nouvelle écorce

 

Dans le jardin où scintillent les gouttes de rosée

Ecoute le silence


 

 

 

                 Alice (2ème publication modifiée)


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alice - dans Textes
commenter cet article

commentaires

fransua 07/01/2011 22:21



en voilà un si_lence prometteur d'un renouveau qu'ikl fait plasir à lire



Alice 08/01/2011 15:46



Un  silence ouvert :-)



fanfan 07/01/2011 20:49



C'est très beau, j'aime beaucoup ton texte .Il faut savoir écouter le silence qui nous apprend des tas de choses; Bon week end



Alice 08/01/2011 15:43



Merci fanfan, j'invite les lecteurs à lire ton article sur les ânes, une perle ! Le silence invite à être attentif autour de soi., ou à se concentrer avant d'écrire ! Bon week-end en Corse !



Jeanne Fadosi 07/01/2011 20:03



le silence est habité de toute une musique et de bien des paroles. C'est un thème qui m'est cher aussi



Alice 08/01/2011 15:39



Tu as raison de rappeler la musique dans le silence, il est vrai que l'on peut convoquer dans sa tête des airs mémorisés.  Bon week end



Brunô 07/01/2011 16:05



C'est lorque les sentiments sont exacerbés par les heurts de la vie que l'esprit est plus sensible à la nature et perçoit des signes et sensations inhabituelles qui tu as su traduire dans ton
poème.


Bises Alice



Alice 07/01/2011 16:42



Oui, quand le dedans est fragilisé, il trouve d'autres supports pour se stabiliser, jusqu'à oublier ses soucis et ne plus faire qu'un avec le dehors. Toute une philosophie de vie à
développer :-) Bises


Alice



tilk 07/01/2011 00:17



superbe ..ça me touche...surtout que je suis entrain de travailler sur le silence


besos


tilk



Alice 07/01/2011 16:36



J'ai envoyé ce texte qui me semblait être dans l'esprit du défi de Brigitte (Paradis bancal). Le silence est empli de bruits du passé, et de ceux du présent , ceux de la vie. En écho aussi à ton
dernier poème, tes silences. Amitiés


Alice



Les chemins d'Anne Le Sonneur 06/01/2011 20:56



Oui, il faut du temps, Alice. Le temps de donner à ce passé de nous libérer. Le temps d'accueillir la cicatrice. Le temps de s'ouvrir à l'aube nouvelle. Le temps de l'entendre et de vouloir
créer. Le temps de comprendre qu'aujourd'hui se dit sans rien renier d'hier. Puisse la nature te donner cette force. J'accueille les mots de ton précédent commentaire, je les reçois profondément.
Je titube dans les liens, mais imagine un très beau couché de soleil qui dirait seulement ce doux droit de se poser et d'être, d'être infiniment. Anne



Alice 07/01/2011 16:45



Merci Anne pour ce commentaire développé. Nous sommes responsables des moments doux, si on veut bien y mettre du sien. Amitiés



Les chemins d'Anne Le Sonneur 06/01/2011 19:07



Un très beau poème qui sait à la fois dire hier et aujourd'hui, les douleurs d'autrefois et la renaissance. Merci ! Anne



Alice 06/01/2011 20:22



Contente que cela t'ait plu ! On est traversé par le passé , il faut du temps pour être au présent. La nature apporte le calme intérieur. Amitiés


 



le-panier-a-histoires-de-memette.over-blog.com 06/01/2011 18:23



Très beau poème pour dire cet éveil qui surgit en nous certains matins où nous sommes accordés à la nature ! Bonne soirée !



Alice 07/01/2011 16:47



Je m'aperçois que ma réponse n'est pas partie. J'aime beaucoup les matins, ils m'enchantent tous les jours ! Bonne fin de journée !



Catheau 06/01/2011 17:59



Désir de l'ouïe aux aguets, du coeur attentif, pour revivre en écoutant le silence.



Alice 06/01/2011 18:21



C'est une renaissance , les forces s'éveillent au contact de la nature, le matin. Amitiés



Présentation

  • : Rêves et écritures d'Alice
  • : Ce blog reflète ce que j'ai envie de partager, à travers l'écriture, tout ce qui vient autour d'elle, livres, musique, peinture, référencement des blogueurs, des sites autour de la création littéraire. Textes et photos protégés sous le n°000477878-5-CopyrightDepot.com
  • Contact

Texte Libre