Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 14:45

Chez les Croqueurs de Mots, défi n° 65 proposé par Tricôtine

 

 

ESQUISSE

 

Il ne fallait pas tenir le fusain sur le fil mais bien à plat pour esquisser le modèle. J’avais les nerfs en pelote devant l’inconnu de ce matériau, qui traçait lourdement sous mes doigts malhabiles les contours du personnage central. Etonnant tableau, l’alchimie du tissu de l’artiste et de son modèle  avait traversé les siècles. Ce jour-là de septembre, une chaleur torride emplissait la pièce de l’atelier,  et la sueur perlait au front de nombre des participantes appliquées. Au fur et à mesure que j’avançais dans ce premier brouillon, c’était de plus en plus coton. Après les courbes des épaules et des manches, je laissai les mains de côté, me contentant d’ovales blancs. J’ajoutai les boutons de fleur sur sa robe qui ressemblèrent ô horreur à des petits dés de jeu. Impossible de former au fusain, les cercles délicats ombrés. Tandis qu’elle me dévisageait, un mince sourire aux lèvres, je pensai que cela ne lui aurait pas trop plu, elle, une femme « patron » de se voir  ainsi représentée. J’espérais, qu’elle eût le sens de l’humour. Le bruit d’une scie à bois, retentit dans le silence. Je jetai un regard par la fenêtre, les verts éclataient sous le soleil. Ne désarmant pas, Je tentai  de me rattraper avec le paysage en fond du tableau. De vagues aiguilles désignant une vallée boisée vinrent encadrer ma créature bizarre. Le tout était d’essayer !

 

352107449_5e5176f9b2.jpg  Photo Flickr

 

                                                                                                                   

                                                                                               Alice

Partager cet article

Repost 0
Published by Alice - dans Textes
commenter cet article

commentaires

papiluc 07/10/2011 17:29



voici un beau récit qui fait ressortir la délicatesse du dessin esquissé !



Alice 10/10/2011 11:44



Merci  beaucoup, j'ai tenté de restituer l'application  de ce premier cours. Léonard de Vinci, notre voisin d'Amboise :-) nous a accompagnées !


Amicalement



Jeanne Fadosi 05/10/2011 21:34



On se prend à s'essayer au fusain avec toutes les dificultés si bien décrites et on oublie que la consigne est parfaitement respectée et réussie.


bises et belle fin de soirée



Alice 06/10/2011 13:57



Merci infiniment pour ces compliments, les contraintes des mots emmènent l'imagination pour revenir ici à sa propre vie. J'étais contente d'avoir respectée la consigne. Bises



Hauteclaire 04/10/2011 16:45



Bonjour Alice,


le tout était d'essayer et ici de réussir ! Un défi brillament  relevé avec cette étude en fusain. Le maître saura parfaire sa toile.


Merci pour ce moment de lecture


Amitiés






Alice 06/10/2011 14:02



Bonjour Hauteclaire,


En attendant, je regarde les dessins des maîtres, observer est le maître- mot de notre professeur ! Amitiés


alice



Catheau 04/10/2011 14:42



Connais-tu les "noirs" d'Odilon Redon ? Il aurait été un bon maître pour cet art que tu apprends à maîtriser. A bientôt.



Alice 06/10/2011 14:04



J'ai le spécial Odilon Redon publié à la suite de l'exposition. Je vais le regarder à nouveau, tu avais écrit sur lui, de mémoire. Amitiés



Elo 04/10/2011 13:53



Un jour de retard pour lire mais celà n'enlève rien au plaisir, au contraire... superbe inspiration... Je me vois avec ce fusain ... Bisous



Alice 04/10/2011 14:34



Merci pour ta lecture, belle journée



harmonie37 03/10/2011 23:31



Bien tricoté, ou plutôt devrai je dire bien dessiné ce défi.


 


Merci



Alice 04/10/2011 12:30



Du cousu main :-)


Amitiés



Tricôtine 03/10/2011 22:58



il semble Alice que tu sois plus habile à la plume qu'au fusain , j'imagine aisément ton oeuvre picturale égayée par des
fleurs !!! je n'ose t'apporter de l'aide... suis nulle en dessin !! bravo pour l'ambiance que tu as si bien dépeinte avec du fil et une aiguille !! bonne soirée



Alice 04/10/2011 12:29



Tricôtine, on ne peut rien te cacher  je ne désespère pas de m'améliorer, il faut bien commencer  c'est un dessin en partie fiction, alors je me suis autorisée à lui mettre des boutons de fleurs sur sa robe pour le
défi ! tout de même j'ai eu des scrupules ! Merci pour le défi, et pour ton aide proposée ! belle journée Alice



emma poesienne 03/10/2011 22:44



Ton texte me parait très naturel, bravo de surmonter les contraintes de si belle façon !



Alice 04/10/2011 12:17



Peut-être ce premier cours m'a  marqué et donner de l'élan pour répondre au défi ! C'est le meilleur moment quand l'idée est trouvée ! A bientôt Alice



un soir bleu 03/10/2011 21:56



Bravo ! Si c'est du vécu, c'est bien raconté avec les mots imposés. Joli !



Alice 04/10/2011 14:10



Merci, c'est du vécu et de la fiction :-)



Mireille 03/10/2011 19:45



Voilà une riche idée pour relever ce défi! Le dessin au fusain n'est pas simple, tu as raison. Bonne soirée, Mireille



Alice 04/10/2011 11:58



Un premier contact déroûtant avec le fusain, car je ne savais pas m'en servir, il y a tant de choses à découvrir. C'est un peu tiré par les cheveux pour certains mots, mais bon, j'ai
répondu à la consigne :-)


Belle journée Alice



Présentation

  • : Rêves et écritures d'Alice
  • : Ce blog reflète ce que j'ai envie de partager, à travers l'écriture, tout ce qui vient autour d'elle, livres, musique, peinture, référencement des blogueurs, des sites autour de la création littéraire. Textes et photos protégés sous le n°000477878-5-CopyrightDepot.com
  • Contact

Texte Libre