Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2007 2 23 /01 /janvier /2007 15:10

 

 

 

 

 L’arène est prise dans les glaces. Les gradins, ensevelis forment une descente vertigineuse.

Irène contemple le désastre. Où vont bien pourvoir s’asseoir les spectateurs.?

Impossible !  impossible ! Répète-t-elle à voix basse , avec un frisson de peur.

Noooon ! Je ne chanterai pas dans ces conditions là !

Elle-même est assise sur une fleur, une fleur de glace, je serai la reine de la glace, ce soir

gémit-elle, et non pas la Reine de la Nuit !

A sa voix, car l’acoustique est bonne, répond  des crissements, des craquements sinistres du décor  givré. De rage, Irène crie, chante , monte la note plus haut toujours plus haut, la vallée de glace

gronde, se fracasse.. Et la pierre des gradins apparaît, blanche, enfin beige.

Un homme s’approche, enjambe, les morceaux de glace, s’installe . Irène  reconnaît un admirateur, il vient à tous ses spectacles..  Elle lui adresse un petit signe. Lui, un peu timide tripote son  programme.

 - Vous êtes en avance, et je vais tout annuler lui dit-elle gravement.

 - Pourquoi, je viens de Rennes pour vous écouter, lui répond-il d’une voix claire.

 - Tout est gelé, dit-elle d’une   voix morcelée.

 - Qu’à cela ne tienne ! Chantez !et vous ferez fondre la glace assure -t-il d’un grand sourire

 - Vous croyez ?

 Irène  songe   aux rangs  emplis de spectateurs,  entend les  cris des oiseaux égarés qui traversent  le ciel au-dessus de l‘amphithéâtre lors des grandes chaleurs, les murmures de la foule amusée, le  bruissement des corps. L’émotion et le désespoir l’envahissent devant cette catastrophe naturelle. La glaciation partout dans le pays.

Toujours prostrée, une citation lui traverse l’esprit que lui répétait souvent son professeur : « Un gladiateur, même moyen , ne pleure pas, ne change pas de visage ; il reste ferme, il tend la gorge sans faiblesse. » Cicéron

  Un gladiateur ! Bien sûr, Irène lutte dans la vie, plus que d’autres, elle le sait, mais c’est le prix à payer pour réussir, combattre les concurrentes, celles qui se pressent pour obtenir les rôles, utilisant toutes leurs armes.  Ah oui, l’arène est grandiose ,  les gladiateurs farouches et les spectateurs aiment le sang.

Irène ouvre  les yeux, devant elle, le vide blanc. Une longue plainte monte en elle , sort de sa bouche et se répand .à 360 ° autour d’elle, autour de l’arène, autour du ciel.

Déjà,   les techniciens s’affairent à enlever les morceaux de glace…

Alice

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alice.L - dans Textes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Rêves et écritures d'Alice
  • : Ce blog reflète ce que j'ai envie de partager, à travers l'écriture, tout ce qui vient autour d'elle, livres, musique, peinture, référencement des blogueurs, des sites autour de la création littéraire. Textes et photos protégés sous le n°000477878-5-CopyrightDepot.com
  • Contact

Texte Libre