Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 octobre 2008 3 29 /10 /octobre /2008 16:25
          

"J’ai 10 ans en 1939 à la déclaration de la guerre, j’habite à Rouen.

Mon père obtient un important chantier à Azay le Rideau, et en 1940, au moment de l’exode, il décide de nous emmener avec lui à  Azay.Je quitte notre appartement près de la cathédrale et découvre avec bonheur les très belles forêts autour de la ville et surtout la cueillette des champignons. Nous en ramassons beaucoup mes frères et moi, et ma mère et ma grand-mère les enfilent sur un fil. pour les faire sécher ; l’hiver, nous avons des champignons dans le rizotto !

 

A notre retour, je rentre au lycée, le lycée des filles est occupé par les allemands. Le lycée de garçons est divisé en scolarité pour les garçons le matin, et scolarité pour les filles l’après-midi. Nos conversations dans les pupitres  où nous trouvons des petits mots, consistent à deviner quel était l’occupant du matin !

 

Mon père était suisse et nous avions la double nationalité. Les sœurs et frères de mon père firent la demande auprès de la Croix Rouge pour que nous puissions venir en Suisse.

Mes frères et moi , y avons habité trois mois en 1942, trois mois en 1943, et après le terrible bombardement de 1944, nous y sommes restés trois ans.

 

Le voyage en Suisse est un grand périple. Ma mère nous accompagne de Rouen à Paris, le train s’arrête sans cesse, il faut descendre et prendre un autre train. Le lendemain, nous avons rendez-vous à la Croix Rouge. La séparation avec ma mère est très émouvante. Le train s’arrête longtemps à la frontière, jusqu’au contrôle des Allemands.

Arrivés à Genève, les enfants sont logés dans un beau bâtiment de la Société des Nations , situé au-dessus de la ville. Puis les enfants sont répartis selon les cantons suisses et entament la dernière partie du voyage. Ce sont les premières montagnes couvertes de neige, et nous sommes émerveillés, après le Gothard, le paysage change totalement, sous le soleil, les fleurs, la verdure, c’est le Tessin. Notre tante nous attend à Bellizona.

Avec la famille très chaleureuse,  une vie de rêve et de liberté commence. Les promenades au bord du lac Majeur, l’atmosphère joyeuse des terrasses de café égayées d’orchestre m’éblouissent.  J’ai 14 ans."


 Récit d'après témoignage 


 

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
Cela me touche et merci de nous offrir un bout de ta vie intime ces secrets qui restent enfouis longtemps. Un jour je pourrez peut-être aussi raconter la mienne ,elle est proche de la tienne. Mais La Suisse nous rapproche. A tout à l'heure en 2009. Giselle
Répondre
A
Merci Jakline de ton passage, près d'Azay, un hotelier a prêté aimablement une grande pièce pour la famille, plus une chambre pour ma mère et sa grand-mère. Ma mère est toujours émue en évoquant la générosité de cette personne. Malheureusement, elle ne se souvient plus du nom de l'hotel. Amitiés
Répondre
J
Une fuite pour sauver sa vie, bien exprimé. D'autres , en des lieux plus faciles, ont choisi de résister. C'était une période difficile. PS: J'habite à qqs kms d'Azay le Rideau.
Répondre
A
A Rouen, il y avait un grand risque avec les bombardements, (mes grands-parents habitaient près de la cathédrale,)ou d'être pris dans des rafles très fréquentes dans les rues, aussi ont-ils pris la décision comme bien d'autres de s'éloigner, puis d'éloigner les enfants. Pour la suite, j'ai interrogé ma mère sur toute sa vie... pour mieux la connaître. Bien sûr, j'aurai pu écrire avec le je pour répondre à la consigne comme on fait les participants, j'ai préféré ce témoignage qui a influé certainement beaucoup dans le cours de nos existences . Merci de ton intérêt. Amitiés
Répondre
V
C'est à la fois terrible et très émouvant ces enfants sauvés...j'espère qu'il y aura une suite à ce témoignage?
Répondre

Présentation

  • : Rêves et écritures d'Alice
  • : Ce blog reflète ce que j'ai envie de partager, à travers l'écriture, tout ce qui vient autour d'elle, livres, musique, peinture, référencement des blogueurs, des sites autour de la création littéraire. Textes et photos protégés sous le n°000477878-5-CopyrightDepot.com
  • Contact

Texte Libre