Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2006 5 31 /03 /mars /2006 14:29

 

 

Nadine Satiat présente sur France Musique tous les lundis de 13 h à 13 h 40 son émission l'Atelier.

Dans la collection Grandes Biographies chez Flammarion, elle publie "Maupassant" un livre de près de 700 pages qui a reçu trois prix littéraires.

Docteur ès Lettres, spécialiste du XIXème siècle, Nadine Satiat est auteure de plusieurs ouvrages parmi lesquels une biographie  très remarquée de Balzac, "Balzac ou la fureur d'écrire" publiée chez Hachette-Littératures.

Nadine Satiat nous parle de Maupassant, lors de sa  rencontre avec le public dans le cadre d'un "Ecrivain dans la ville", organisée à Saumur le 23 mars 2206.

 Je reprends ici des extraits de l' article paru les 25 et 26 mars 2006  dans la Nouvelle République du Centre Ouest, Nadine Satiat  y est interwievée par Bertrand Gilet, journaliste.

- C'est en préparant une thèse sur la folie masculine que je me suis intéressée à Guy de Maupassant. J'ai découvert un gaillard plein de vie, sportif et coureur de jupons, et en même temps quelqu'un d'angoissé et de moral.

------Balzac et Maupassant ont un point commun : l e premier est mort l'année où le deuxième est né, en 1850. Et le premier écrit de Maupassant concerne les correspondances amoureuses de Balzac."

Nous sommes dans le XIXème siècle littéraire, considéré comme lugubre par Maupassant, homme d'abord discret devant ses maîtes en littérature : Flaubert, Zola, Tourgueniev.

"Maupassant a été marqué par la guerre de 1870, qui l'a fait devenir un homme. Et un écrivain. C'est lui qui le premier en France eut l'idée de publier régulièrement dans les journaux. "

-----L'auteur de Bel-Ami, Boule de Suif, Le Horla ne vécut que quarante-trois ans, proche de l'état de folie,après avoir croqué la vie, aimé les femmes, l'exercice physique, le sport , l'écriture. Un vrai personnage de légende : "C'était un romantique à la fois généreux et pessimiste, lui qui avait dit un jour à Flaubert que la vie était monotone comme.. le cul des femmes. Maupassant sentait que la vie lui échappait, qu'il sombrait dans la folie, et cela l'angoissait."

 


 

 

 

Vers 15-17 ans, Maupassant écrit des poèmes romantiques, il donne ses poèmes à Fanny, peu après il surprend Fanny à les lire auprès des autres et à en rire. Une des  sources  de ses désillusions qu'il cultive avec Schopenhauer, grand destructeur en désilusion en philosophie.

 

 

 

 Alice

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alice.L - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Rêves et écritures d'Alice
  • : Ce blog reflète ce que j'ai envie de partager, à travers l'écriture, tout ce qui vient autour d'elle, livres, musique, peinture, référencement des blogueurs, des sites autour de la création littéraire. Textes et photos protégés sous le n°000477878-5-CopyrightDepot.com
  • Contact

Texte Libre