Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mai 2018 6 19 /05 /mai /2018 14:28

 

 

En 1886, Saint-Saëns (1835-1921) composa le Carnaval des animaux. C’est une suite musicale de 14 pièces très courtes. A l’origine, la suite enchaînait plusieurs danses. L’originalité de Saint-Saëns est d’avoir remplacé les danses par la description d’animaux.

Le monde   de l’Aquarium évoque un monde de contes de fées et pays imaginaires, avec les notes de l’harmonica de verre .

L’harmonica de verre  est un instrument de musique inventé par Benjamin Franklin en 1761. C’est une « mécanisation des verres musicaux » : il se compose de bols en cristal, en verre ou en quartz empilés sur un axe horizontal rotatif entraîné par une pédale ou aujourd’hui par un moteur électrique. Après avoir mouillé les doigts, on frotte le bord des verres qui émettent un son limpide.

On entend ici cette énergie quasi statique due à la densité de l’eau par rapport à celle de l’air.

Cette fantaisie de Saint-Saëns fut souvent comparée à Pierre et le loup de Prokofiev.

Glass harp played by Robert Tiso. Orchestral accompaniment created with Reason 4 and protools. Saint Saens originally composed this piece for 2 pianos,

Aquarium,  générique du Festival de Cannes depuis 1990

Camille Saint-Saens en 1908 compose une musique de film  spécialement pour "l'Assassinat du duc de Guise" d'André Calmettes qui est jouée le 17 novembre 1908 à Paris dans une salle de cinéma de la rue Charras.

C'est un des premiers compositeurs classiques à s’être intéressé à la musique de film.

 

Musique de Camille Saint-Saens (1908)

 

 

 

 

 

 

 

article réédité et complété

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Merveille de la musique ciselée comme une pièce d'orfèvrerie par cet instrument si original<br /> Et merci pour le film, son charme désuet. Pauvre Duc de Guise. Il n'avait aucune chance. Le roi avait mis le paquet avec tous ces spadassins! <br /> Bises<br /> Bises<br /> :)
Répondre
A
J'aime beaucoup le film, où la musique suit toutes les scènes image par image, c'était le début des musiques de films, après elle<br /> a évolué. En effet le duc de Guise était bien en mauvaise posture sans aucune chance !<br /> Bises<br /> Alice
C
Extraordinaire et céleste, cet instrument ! Une découverte !
Répondre

Présentation

  • : Rêves et écritures d'Alice
  • : Ce blog reflète ce que j'ai envie de partager, à travers l'écriture, tout ce qui vient autour d'elle, livres, musique, peinture, référencement des blogueurs, des sites autour de la création littéraire. Textes et photos protégés sous le n°000477878-5-CopyrightDepot.com
  • Contact

Texte Libre